Programme d’activités

Le programme d’activités doit s’inscrire de manière cohérente dans le projet éducatif de l’école. Il doit tenir compte des caractéristiques des élèves et permettre leur développement global sur les plans physiques et moteur, affectif, social, langagier et cognitif. Le programme d’activités doit préalablement avoir été soumis pour avis au comité de parents du service de garde, lorsqu’il a été formé, et au conseil d’établissement. Il est actualisé périodiquement et est rendu public, notamment en étant communiqué aux parents des élèves inscrits au service de garde et aux membres du personnel de l’école (Règlement, article 4.1)

Planification

La planification d’activités des services de garde en milieu scolaire tient compte des valeurs issues du projet éducatif de l’école. Elle permet également d’atteindre les objectifs particuliers des services de garde.

De façon générale, cette planification se fait en deux étapes : la première sert à décrire les objectifs des services de garde; la deuxième consiste à décrire des activités qui permettront d’atteindre les objectifs. Ces activités peuvent être d’ordre culturel, artistique, ludique, physique, etc. Les projets spéciaux à court et à long terme sont également inscrits dans la planification, de même que les ressources externes nécessaires à la réalisation de projets et les mesures de soutien aux travaux scolaires.

Types d’activités

Les activités des services de garde en milieu scolaire peuvent être regroupées en six catégories : les activités de routine et de transition, les activités libres, les ateliers d’activités à court terme, les ateliers d’activités à long terme, les activités spéciales et la période de travaux scolaires. La proposition de ces activités aux élèves s’effectue en demeurant constamment à leur écoute et en faisant preuve de souplesse.

  • Les activités de routine et de transition ont lieu de façon quotidienne. Elles sont associées, notamment, à l’accueil, à l’hygiène, au dîner, à la collation, aux changements de lieux et au départ.
  • Les activités libres consistent en des jeux intérieurs ou extérieurs, collectifs ou individuels. Ces activités offrent la possibilité à l’élève de faire un choix parmi un certain nombre d’activités, selon sa préférence du moment, et permettent l’utilisation de matériel varié.
  • Les ateliers d’activités à court terme sont planifiés et visent plus clairement l’atteinte d’objectifs éducatifs. Il peut s’agir de bricolage, d’expression musicale, de jeux coopératifs ou de société, d’expériences scientifiques ou culinaires, de jeux informatiques, etc. Ils sont parfois offerts le midi, lorsque l’horaire le permet, et après la classe, en fin de journée.
  • Les ateliers d’activités à long terme, tout comme les ateliers d’activités à court terme, sont planifiés et visent l’atteinte d’objectifs éducatifs. Ils portent sur des projets dont l’exécution nécessite plus de temps. Les activités à long terme comprennent, par exemple, la création d’un journal, des moments d’expression dramatique et d’improvisation théâtrale, la mise sur pied d’une chorale, des expériences de botanique ou des projets élaborés conjointement par l’équipe des services de garde et le personnel enseignant.
  • Les activités spéciales s’effectuent à des moments particuliers de l’année. Elles comprennent les sorties éducatives et récréatives pendant les journées pédagogiques, les projets associés à certaines fêtes comme Noël ou la Saint-Valentin et les activités particulières avec les parents.
  • La période des travaux scolaires, prévue par le Règlement sur les services de garde en milieu scolaire (Règlement, article), permet aux élèves de faire leurs leçons et leurs devoirs au service de garde et d’obtenir le soutien nécessaire, généralement assuré par des éducatrices et des éducateurs. Un temps précis — environ trente minutes — est donc généralement consacré à ces travaux quotidiens, qui s’effectuent dans une atmosphère calme et propice à la concentration. Ces travaux peuvent se faire individuellement, en équipes de deux ou en petits groupes. De façon générale, la période consacrée aux travaux scolaires est précédée d’activités récréatives. Cette période ne remplace pas le temps de récupération pour les élèves en difficulté et ne diminue nullement la responsabilité des parents de s’assurer que l’enfant a bien fait ses travaux scolaires.

Les interventions et les activités doivent être adaptées selon l’âge des enfants et, s’il y a lieu, selon les besoins des élèves handicapés ou en difficultés.

L’organisation et les activités des services de garde doivent être conformes aux politiques, procédures et règlements du centre de services scolaire (CSS) ou de la commission scolaire anglophone ou à statut particulier (CS).

  • Guide pour l'élaboration du programme d'activités du service de garde en milieu scolaire