Prévention de la radicalisation menant à la violence en milieu scolaire

Qu’est-ce que la radicalisation?

La radicalisation désigne généralement le déplacement d’un point de vue modéré vers des points de vue extrêmes ou inflexibles qui rejettent le statu quo, mais pas nécessairement d’une manière violente.

Toutefois, il est important de noter que la radicalisation des opinions n’équivaut pas à la radicalisation des comportements, ni à la violence. De plus, la radicalisation menant à la violence n’est pas nécessairement détectable par observation puisque les changements de comportements qui peuvent la caractériser sont souvent associés à des formes de protestation ou à des demandes d’attention.

La radicalisation violente est le résultat d’un processus où les pratiques normales de dialogue et de compromis sont progressivement délaissées pour un engagement accru dans des tactiques de confrontation et de conflits. Il est donc entendu que le <link references publications resultats-de-la-recherche detail article la-radicalisation-au-quebec-agir-prevenir-detecter-et-vivre-ensemble>Plan d’action et toutes les mesures du Ministère visent la radicalisation dans la mesure où celle-ci mène à la violence.

Conférence Québec−UNESCO 

Du 30 octobre au 1er novembre 2016 s’est tenue la Conférence Québec−UNESCO, Internet et la radicalisation des jeunes : prévenir, agir et vivre ensemble. Cette conférence a réuni près de 400 participants (chercheurs, spécialistes, représentants de la société civile et responsables gouvernementaux) en vue d’identifier des pistes de collaboration novatrices permettant non seulement de prévenir, mais d’enrayer durablement la radicalisation des jeunes menant à la violence.

L’Appel de Québec, document phare qui découle des travaux des participants, invite les citoyens et la communauté internationale à agir pour combattre et prévenir la radicalisation.

Quelles sont mes ressources?

  • Formations
    Une offre de formation destinée au milieu scolaire est offerte par le Ministère, en collaboration avec le centre de recherche SHERPA de l’Institut universitaire au regard des communautés ethnoculturelles du CIUSSS du Centre-Ouest-de-l’Île-de-Montréal. Pour plus d’information, communiquer avec la Direction des services d’accueil et d’éducation interculturelle
  • Fiche d’information
    Une fiche résumant toute l’information nécessaire aux intervenants du milieu scolaire donne également des conseils quant aux attitudes à adopter et aux initiatives qui peuvent engendrer un climat scolaire positif. 
  • Liste de références
    Documentation et organismes pouvant vous appuyer dans votre rôle (à droite).

En tant qu’intervenant, que puis-je faire?

  • S’informer et partager l’information
    • Se renseigner sur le plan de lutte contre l’intimidation et la violence en place dans l’école.
    • Se renseigner sur la stratégie d’intervention préconisée par l’école si un élève est jugé à risque de se retrouver dans une situation de radicalisation.
    • Informer les élèves et leur famille de cette stratégie, du plan de lutte et du code de vie des écoles.
    • S’assurer que l’ensemble des intervenants et des familles partagent la même compréhension des rôles et responsabilités de chacun dans la promotion du vivre-ensemble et l’établissement d’un climat scolaire positif.
  • Adopter les attitudes suivantes
    • Veiller à soutenir le caractère fondamentalement rassembleur et protecteur de l’école pour tous les élèves, leurs familles et leurs communautés.
    • Reconnaître le rôle et l’influence des adultes du milieu scolaire dans la promotion du vivre-ensemble et dans la prévention de la radicalisation menant à la violence.
    • S’informer sur la Charte des droits et libertés de la personne et rappeler à ses collègues le cadre de celle-ci afin d’effectuer des interventions exemptes de discrimination, de profilage ou qui seraient attentatoires vis-à-vis de l’exercice des droits et libertés que garantit la Charte.
    • Profiter de toutes les occasions d’inclure une perspective interculturelle à la matière de son cours.
  • Mettre en œuvre ou proposer des initiatives favorisant un climat scolaire positif
    • Organiser des activités de sensibilisation interculturelle auprès des élèves.
      Exemple : mettre en œuvre des projets qui valorisent les contacts interculturels et  l’engagement social de tous.
    • Favoriser les initiatives qui reflètent et valorisent la diversité des héritages culturels des élèves.
      Exemple : souligner la contribution de différentes communautés à la construction de la société québécoise.
    • Miser sur l’inclusion des familles en proposant diverses manières de collaborer avec l’école.
      Exemple : convier les familles à participer à des initiatives artistiques.
    • Miser sur les initiatives permettant aux jeunes de développer un sentiment d’appartenance envers l’école et la société.
      Exemple : offrir des espaces de discussion bienveillants auxquels les jeunes sont conviés à échanger dans le respect, sur des thèmes qui les mobilisent.
    • Former les jeunes à l’analyse critique des médias, notamment des médias sociaux.
      Exemple : outiller les élèves de façon qu’ils puissent déceler les éléments contribuant à l’endoctrinement
    • Discuter avec d’autres intervenants scolaires de la situation des jeunes qui semblent à risque, ne pas agir seul sur la base de soupçons qui peuvent se révéler non fondés.
      Exemple : mettre en place un espace qui permet aux intervenants de discuter des cas observés, en prenant soin que ces échanges d’information se déroulent dans des lieux et à des moments appropriés, ce qui permettra d’éviter le profilage.
  • Conférence Québec−UNESCO
  • Accueil et intégration des élèves issus de l’immigration au Québec
  • Soutien à l'intégration des communautés culturelles et à l'éducation interculturelle au collégial
  • Plan d’action : La radicalisation au Québec : agir, prévenir, détecter et vivre ensemble
  • Politique d’intégration scolaire et d’éducation interculturelle
  • Calendrier interculturel

Organismes

  • Direction de l’intégration linguistique et de l’éducation interculturelle
    Courriel
    514 873-3744
  • Direction des affaires étudiantes et institutionnelles du Ministère
    Courriel
    418 418-646-1534, poste 2611
  • Commission des droits de la personne et des droits de la jeunesse 
    www.cdpdj.ca
  • CIUSSS du Centre-Ouest-de-l’Île-de-Montréal
    http://www.sherpa-recherche.com/fr/
  • Centre de prévention de la radicalisation menant à la violence
    www.info-radical.org/fr
    514 687-7141 (région de Montréal)
    1 877 687-7141 (ailleurs au Québec)
  • Services de police
    911