Québec - Corée du Sud

À la suite d'une entente signée entre le gouvernement du Québec et le gouvernement de la Corée du Sud, ce dernier offre, par l'intermédiaire de l'Institut national pour le développement de l'enseignement international (National Institute for International Education Development - NIIED), deux bourses aux étudiantes et aux étudiants du Québec.

Conditions d'admissibilité

  • être citoyenne ou citoyen canadien et être en bonne santé;
  • être résidente ou résident du Québec selon le Règlement sur la définition de résident du Québec Cet hyperlien s'ouvrira dans une nouvelle fenêtre. et y avoir sa résidence permanente au sens de la Loi sur l'assurance maladie du Québec Cet hyperlien s'ouvrira dans une nouvelle fenêtre. et du règlement Cet hyperlien s'ouvrira dans une nouvelle fenêtre. y afférent;
  • être titulaire d'un diplôme universitaire de 1er cycle;
  • satisfaire aux exigences des autorités coréennes en ce qui a trait à l'âge maximal requis (40 ans). Il n'y a pas d'âge limite dans le cas du programme de recherche.
  • avoir une bonne maîtrise de l'anglais ou du coréen. Pour plus de précisions sur les normes linguistiques et l'évaluation de la compétence linguistique, prière de communiquer avec le Consulat général de la Corée du Sud à Montréal Cet hyperlien s'ouvrira dans une nouvelle fenêtre.;
  • avoir obtenu une moyenne pondérée cumulative supérieure à « B » dans le dernier établissement d'enseignement fréquenté;
  • étre étudiante ou étudiant au moment de la présélection des candidats;
  • être admis à un programme d'études supérieures dans un établissement d'enseignement coréen;
  • être en mesure d’obtenir un visa et un permis d’études pour étudiants par le Ministère de la Justice de la Corée du Sud en vertu des lois en immigration coréennes;
  • détenir un certificat attestant avoir atteint minimalement le niveau 5 au test de compétences linguistiques de la Corée (TOPIK) Cet hyperlien s'ouvrira dans une nouvelle fenêtre., conformément aux critères établis par le gouvernement coréen, et le faire parvenir avec la demande de bourse d'études pour être exempté du cours de langue coréenne obligatoire. Les étudiants québécois admissibles n'ayant pas atteint le niveau 5 au TOPIK devront suivre des cours de coréen pendant un an, puis obtenir un certificat attestant avoir atteint le niveau 3 au TOPIK avant le début de leurs études supérieures. Les frais associés à ces cours seront à la charge de la Partie coréenne.

On recommande aux candidates et candidats du programme de recherche d'obtenir la permission de l'établissement de recherche, de l'université ou de tout autre organisme coréen admissible avant d'arriver en Corée du Sud. Pour être admissible au programme de recherche d'une durée de six mois, la candidate ou le candidat doit avoir déjà obtenu une bourse d'études dans le cadre du présent programme et avoir résidé à l'extérieur de la Corée du Sud pendant au moins un an après avoir terminé le programme.

Le changement de programme d’études ou d’université n’est pas permis à moins d’avoir obtenu l’autorisation au préalable par le gouvernement de la Corée du Sud et le gouvernement du Québec.

Nature du soutien (montant) et nombre de bourses

Deux bourses sont offertes aux étudiantes et aux étudiants du Québec, pour des études de 2e ou de 3e cycle. La durée de ces bourses est de :

  • deux ans pour un programme de maîtrise;
  • trois ans pour un programme de doctorat;
  • de six mois à un an pour un programme de recherche.

Une année supplémentaire s’ajoutera aux étudiantes et les étudiants qui n’ont pas obtenu le niveau de connaissance de la langue coréenne de 5 ou supérieur (TOPIK) pour des cours de mise à niveau linguistique.

Une prolongation de six mois pour un programme de maîtrise et d’une année pour un programme de doctorat peut être offerte si la partie coréenne reconnaît que la prolongation est nécessaire.

Un étudiant ayant bénéficié de la bourse, ne pourra s’en prévaloir une seconde fois, à moins qu’il y ait changement de cycle d’études, vers un cycle supérieur.

Les bourses couvrent :

  • un billet d'avion, en classe économique, à destination de la Corée du Sud ainsi qu'un billet de retour, de même catégorie, vers le Québec, une fois les études terminées;
  • une prestation mensuelle pour payer les frais de subsistance, et ce, pour toute la durée du programme, dès l'arrivée et l'inscription au NIIED;
  • les droits de scolarité. La durée de la dispense des droits de scolarité est déterminée par l'établissement hôte. La boursière ou le boursier qui n'obtient pas la note minimale devra payer les droits de scolarité;
  • une allocation pour la recherche qui comprend le coût des manuels et autres documents pertinents, les frais d'adhésion à une association étudiante, les frais d'examen de thèse, les frais d’impression de la thèse, etc.
  • tous les frais associés au cours de langue, pendant un an au maximum;
  • une assurance médicale couvrant la durée des études en Corée du Sud. Un remboursement est accordé pour les frais payés directement dans le cas de maladie grave ou d'accident important. Le NIIED aide la boursière ou le boursier à déterminer ce qui est couvert par l'assurance.

Secteurs privilégiés

Tous les domaines, y compris les études coréennes, dans les établissements d'enseignement supérieur de la Corée du Sud.

Dossier de candidature

Le dossier de candidature doit comprendre les pièces suivantes :

L'ensemble des pièces du dossier doit être soumis en un seul exemplaire et dans l’ordre suivant. Un deuxième exemplaire en anglais ou en coréen est nécessaire seulement lorsque c’est indiqué. Les documents à remplir doivent être faits en anglais ou en coréen directement, en une seule copie.

  1. Votre demande d'admission présentée sur le formulaire prescrit.
  2. Votre  projet d'études qui décrit et justifie votre projet d'études ou de recherche en Corée du Sud, sur le formulaire prescrit.
  3. Une copie certifiée conforme de vos diplômes d'études supérieures.
  4. Votre curriculum vitæ.
  5. Le certificat du Test of Proficiency in Korean (TOPIK) démontrant le niveau de maîtrise du coréen. Aucun formulaire rempli par un assistant de langue ne sera accepté.
  6. Une attestation de votre niveau de connaissance de la langue anglaise (TOEFL ou IELTS).
  7. La preuve de votre admission dans un établissement d'enseignement universitaire coréen. Le NIIED suggère aux candidates et candidats de faire des démarches d'admission dans plus d'un établissement. À cet effet, nous vous conseillons de consulter le site Internet où paraissent la liste et les coordonnées des universités coréennes Cet hyperlien s'ouvrira dans une nouvelle fenêtre..
  8. La déclaration de bonne conduite sur le formulaire prescrit.
  9. Le certificat médical (rempli par un professionnel de la santé autorisé à exercer la médecine au Québec) sur le formulaire prescrit.
  10. La demande d'hébergement en résidence sur le formulaire prescrit. L'hébergement est offert dans la mesure où des places sont disponibles. S'il manque de places à la résidence du NIIED, les boursières et boursiers devront vivre dans une pension (coût variant entre 350 000 et 450 000 won) ou louer un appartement (à partir de 200 000 won par mois). Lors de la signature du bail, un dépôt est requis. À titre indicatif, de 10 à 20 millions de won sont demandés pour la location d'un studio. Le dépôt est remboursé en totalité à la fin du bail.
  11. Une photocopie de votre acte de naissance certifiée par un commissaire à l’assermentation. Si vous n'êtes pas née ou né au Canada, une preuve de citoyenneté canadienne ou de votre statut de résident permanent et un preuve de votre statut de résident du Québec selon le Règlement sur la définition de résident du Québec.
  12. La confirmation que vous avez pris connaissance des critères d’admissibilité et du processus de sélection. Y indiquer les coordonnées où il est possible de vous joindre en tout temps et une adresse électronique.
  13. Trois exemplaires d'une photographie récente de format passeport. Les pièces originales suivantes doivent être envoyées directement par leur signataire ou par l’établissement d’enseignement au MEES. Aucune photocopie ou document électronique ne sera accepté.
  14. Une lettre de recommandation confidentielle, rédigée sur traitement de texte, sur le formulaire prescrit et signée à l’encre. La lettre doit être rédigée par un professeur ou un professeur agréé.
  15. Les relevés de notes officiels de vos études universitaires.

Processus de sélection

  1. Le dossier de candidature doit être acheminé au MEES.
  2. Un comité d'évaluation composé de professionnels du MEES étudie les dossiers de candidature.
  3. Le MEES recommande les candidats retenus et achemine leur dossier au pays donateur.
  4. Le pays donateur effectue la sélection finale.

Nous joindre

Envoi du dossier de candidature

Ministère de l'Éducation et
de l'Enseignement supérieur
Direction des relations extérieures
1035, rue De La Chevrotière, 26e étage
Québec (Québec)  G1R 5A5

Information

Date (s)

Date limite d'inscription :

  • 9 mars 2018

Les dossiers en retard ou incomplets seront irrecevables.

Document (s)