Communiqués de presse

Violence conjuguale – Prolongation du plan d’action actuel et élaboration d’un nouveau plan d’action en 2018

Québec, le 21 décembre 2017. – Réaffirmant qu’il est important de prévenir, dépister et contrer la violence conjugale au Québec, la ministre de l’Enseignement supérieur et ministre de la Condition féminine, Mme Hélène David, a annoncé aujourd’hui la prolongation du Plan d’action gouvernemental 2012-2017 en matière de violence conjugale et le lancement début 2018, des travaux de consultation qui mèneront à l’élaboration d’un nouveau plan.

Alors que la quasi-totalité des engagements inscrits au plan d’action en cours auront été réalisés ou intégrés aux pratiques des ministères et organismes gouvernementaux au terme de sa mise en œuvre, près d’une centaine de mesures, dont plusieurs concernant les services offerts aux victimes, demeureront actives au-delà de 2017. La prolongation du plan d’action, la confirmation du maintien de nombreuses mesures et l’organisation de consultations démontrent concrètement la préoccupation du gouvernement à l’égard de la violence conjugale. Elles permettent également d’affirmer l’engagement et la mobilisation des ministères et organismes à l’égard de cette problématique ainsi que leur détermination à agir pour la régler.

Citations :

« En tant que gouvernement, nous avons le devoir de prendre les moyens pour répondre aux besoins des personnes qui subissent de la violence conjugale, tout en maintenant les services et l’encadrement nécessaires pour faire en sorte que de tels comportements ne se répètent pas. J’annonce d’ailleurs la tenue de consultations, à l’hiver 2018, auprès des représentantes et représentants des milieux parapublics, communautaires et de la recherche. Nous nous assurerons ainsi que le prochain plan d’action tiendra compte des nouveaux enjeux en matière de violence conjugale et nous proposerons des solutions adaptées. »

Hélène David, ministre de l’Enseignement supérieur et ministre de la Condition féminine

« Le Gouvernement du Québec réaffirme l’importance de la mise en œuvre de mesures qui assurent la sécurité et la protection des victimes de violence conjugale. Il s’agit d’un enjeu complexe qui a des ramifications lourdes de conséquences. Une concertation entre les ministères et organismes impliqués dans l’élaboration du nouveau plan d’action gouvernemental en matière de violence conjugale est déjà amorcée. Je salue d’ailleurs l’engagement des partenaires des différents milieux en ce qui a trait à l’élaboration du prochain plan d’action.»

Stéphanie Vallée, ministre de la Justice et Procureure générale

Fait saillant :

Le Plan d’action gouvernemental 2012-2017 en matière de violence conjugale regroupe 135 engagements, dont 35 pour les communautés autochtones. De ce nombre, 134 engagements ont été réalisés ou sont en voie de l’être. Le bilan du plan d’action sera rendu public dans quelques semaines.

Lien connexe :

Consultez le site Web du Secrétariat à la condition féminine pour connaître les dates des prochaines consultations et les villes visitées : http://www.scf.gouv.qc.ca/index.php?id=999 Cet hyperlien s'ouvrira dans une nouvelle fenêtre.