Communiqués de presse

Plan québécois des infrastructures – C’est le temps d’aller de l’avant avec la construction d’une nouvelle école primaire de 24 classes à Val-David

Val-David, le 16 novembre 2020. ― Le gouvernement du Québec poursuit son objectif de prioriser l’éducation au Québec. C’est pourquoi la ministre des Relations internationales et de la Francophonie, ministre de l’Immigration, de la Francisation et de l’Intégration et députée de Bertrand, Mme Nadine Girault, est fière d’annoncer la construction d’une nouvelle école primaire de 24 classes à Val-David. Elle en a fait l’annonce aujourd’hui, au nom du ministre de l’Éducation, M. Jean-François Roberge. Rappelons que dans le cadre du Plan québécois des infrastructure (PQI) 2019-2029, un montant de 12 807 701 $ avait déjà été accordé pour la construction d’une école de 14 classes. 

Pour faire suite à l’analyse de la demande de modification de la portée du projet, une somme de 16 517 319 $ est ajoutée, portant l’aide financière totale à 29 325 020 $. Grâce à ces sommes, 10 classes pourront être ajoutées, ce qui permettra la construction d’une nouvelle école primaire de 24 classes.

Par ailleurs, le gouvernement a récemment déposé le projet de loi no 66, visant à accélérer la relance économique par la réalisation d’importants projets d’infrastructures. Ainsi, le projet d’agrandissement de l’école de Val-David pourrait bénéficier de ces mesures d’accélération et contribuer à stimuler l’économie du Québec.

Citations :

« C’est une annonce extraordinaire pour le village de Val-David et porteuse d’espoir pour les jeunes de notre région. Cette nouvelle construction permettra d’offrir aux élèves un environnement moderne, stimulant et sécuritaire pour qu’ils puissent apprendre et poursuivre leur développement. Je souhaite qu’à terme, notre communauté soit fière de sa nouvelle école et que celle-ci contribue à favoriser la persévérance et la réussite de nos élèves. Avec ce projet, notre gouvernement crée aussi une occasion de stimuler l’économie québécoise par un investissement massif dans nos infrastructures. »

Nadine Girault, ministre des Relations internationales et de la Francophonie, ministre de l’Immigration, de la Francisation et de l’Intégration, ministre responsable de la région des Laurentides et députée de Bertrand

« Les milieux de vie que fréquentent nos enfants ont assurément une incidence sur leur développement, leur estime de soi, leur réussite et leur bonheur. Voilà pourquoi je suis fier de confirmer que les travaux annoncés aujourd’hui seront inspirés du concept de la nouvelle génération d’écoles que notre gouvernement a dévoilé il y a quelques mois. Ce faisant, en plus de répondre plus rapidement aux besoins du réseau scolaire grâce au projet de loi no 66, cette école améliorée offrira aux jeunes de Val-David un nouveau milieu des plus stimulants, adapté à leurs besoins. »

Jean-François Roberge, ministre de l’Éducation

« Nous sommes choyés d’accueillir l’une des premières écoles de la nouvelle génération qui valorisent la socialisation et l’intégration dans leur environnement. Au sein d’un milieu de vie chaleureux recherché par les familles et d’une collectivité investie dans sa vitalité, cette nouvelle école au cœur de Val-David bénéficiera des forces du village pour favoriser le bien-être et la réussite des élèves : une nature généreuse et l’un des berceaux du plein air, des activités et services diversifiés ainsi qu’une richesse culturelle et communautaire exceptionnelle. Nous sommes très reconnaissants au gouvernement et à ses élus pour cet investissement qui profitera à nos jeunes! »

Kathy Poulin, mairesse de Val-David

Faits saillants :

  • La mesure Ajout d’espace vise les projets de construction, d’agrandissement et de réaménagement d’écoles ainsi que l’acquisition de bâtiments dans le réseau scolaire.
  • Ces investissements sont prévus au Plan québécois des infrastructures
  • Les travaux devront être réalisés selon la nouvelle vision gouvernementale en matière de construction, d’agrandissement et de rénovation d’écoles. Inscrite dans une perspective d’intégration à la communauté et de développement durable, la nouvelle génération d’écoles sera adaptée aux nouvelles méthodes d’enseignement. Les espaces communs favoriseront la socialisation et le sentiment d’appartenance des élèves. Les nouvelles écoles arboreront également une toute nouvelle identité architecturale mettant en valeur des accents de bleu et des matériaux du Québec, principalement le bois et l’aluminium.
  • La Société québécoise des infrastructures a été désignée comme gestionnaire du projet.