Communiqués de presse

Occupation et vitalité du territoire – Les élus locaux et la population des la Gaspésie se concertent pour cibler les priorités régionales

Québec, le 17 mai 2017. – Le ministre de l’Éducation, du Loisir et du Sport, ministre de la Famille et ministre responsable de la région de la Gaspésie–Îles-de-la-Madeleine, M. Sébastien Proulx, salue la tenue d’un forum sur l’avenir de la Gaspésie, une initiative de la société civile à laquelle s’est jointe la Table des préfets. Ce forum aura lieu demain le 18 mai à Bonaventure.

S’inscrivant dans le cadre de l’élaboration de la Stratégie pour assurer l’occupation et la vitalité des territoires, qui intégrera la Stratégie d’intervention gouvernementale pour le développement de la région gaspésienne, cette rencontre permettra aux participants de s’exprimer sur les enjeux et les priorités de développement de la région et d’alimenter les élus régionaux pour la poursuite de leurs travaux.

Citations

« Cette démarche se greffe, entre autres, au nouveau Fonds d’appui au rayonnement des régions (FARR), dont l’objectif est d’agir comme un levier pour la réalisation de projets suscitant l’adhésion des milieux tout en favorisant la coordination régionale. Le forum permettra aux élus et au gouvernement de disposer du maximum d’information pour déterminer les priorités régionales de développement. »

Sébastien Proulx, ministre de l’Éducation, du Loisir et du Sport, ministre de la Famille et ministre responsable de la région de la Gaspésie–Îles-de-la-Madeleine

Faits saillants

·        Les élus locaux et régionaux devront finaliser la démarche en mettant sur pied un comité de sélection qui déterminera quels projets feront l’objet d’une demande d’aide financière dans le cadre du FARR.

·        Le FARR est un nouveau programme qui, à terme, sera doté d’une enveloppe
de 100 millions de dollars par année.

·         La nouvelle stratégie OVT, qui vise à mettre en valeur le potentiel de chaque territoire dans une perspective de développement durable, reflétera mieux les réalités de chacune des régions puisqu’elle intégrera les priorités régionales qui auront été établies.