Communiqués de presse

COVID-19 – Reprise de l’élection scolaire générale dans les commissions scolaires anglophones

Québec, le 13 novembre 2020. ― Pour s’assurer que les élections scolaires se déroulent de façon sécuritaire dans le contexte de la COVID-19, tant pour les électeurs que pour le personnel électoral, le ministère de l’Éducation annonce que le processus électoral scolaire sera adapté et fixe le scrutin au 20 décembre 2020.

Cette nouvelle date est valide pour l’ensemble des commissions scolaires, même si leur territoire est considéré « zone rouge » par les autorités de santé publique. Toutefois, de nouvelles mesures seront mises en place pour limiter le nombre de personnes sur les lieux des bureaux de vote dans le but de réduire les risques de propagation de COVID-19.

Dans le but de soutenir les commissions scolaires, le Protocole sanitaire visant à réduire les risques de propagation de la COVID-19 lors de la tenue de toute élection scolaire et le Guide d’application du vote par correspondance seront mis à jour.

Faits saillants :

  • Rappelons que c’est le 1er novembre 2020 que devaient avoir lieu les élections des présidents et des commissaires des commissions scolaires anglophones. Toutefois, considérant que tous les postes à pourvoir par élections étaient situés dans des territoires en zone rouge, aucun scrutin scolaire n’a eu lieu à cette date. 
  • Plus précisément, sur les neuf postes de présidents à pourvoir, six candidats ont été élus sans opposition et sont entrés en fonction le 6 novembre dernier. Ainsi, deux postes nécessiteront la tenue d’un scrutin et un poste est demeuré vacant et fera ultérieurement l’objet d’un recommencement de procédure. 
  • Pour les 95 postes de commissaires à pourvoir, 83 ont été élus sans opposition, 7 nécessitaient la tenue d’un scrutin et 5 sont demeurés vacants et feront également l’objet d’un recommencement de procédure.
  • En ce qui a trait aux mesures visant à favoriser la distanciation sociale, il s’agit principalement de mesures visant à ajouter un jour pour le vote par anticipation (le 12 décembre) et pour le scrutin (le 19 décembre), et à moduler les plages horaires pendant lesquelles les bureaux de vote sont ouverts. 
  • Il sera également permis de voter par correspondance pour les électeurs domiciliés en CHSLD et en résidence privée et de voter avec son propre crayon. Le vote par correspondance remplacera alors les bureaux de vote itinérants et sera rendu accessible à d’autres catégories de personnes que celles auxquelles le vote itinérant est habituellement accessible. 
  • Les catégories qui seront ajoutées sont les suivantes : 
    • la personne de retour d’un voyage à l’étranger depuis moins de 14 jours;
    • la personne ayant reçu un diagnostic de COVID‑19 et étant toujours considérée comme porteuse de la maladie;
    • la personne présentant des symptômes de COVID‑19;
    • la personne ayant été en contact avec un cas soupçonné, probable ou confirmé de COVID‑19 depuis moins de 14 jours;
    • la personne en attente d’un résultat au test de COVID-19.

Lien connexe :