Statistiques – Collaboration entre le Québec et les pays européens

Le présent document a pour objectif d'étayer les collaborations du Québec avec les pays de l’Europe. Ces derniers sont conscients que le Québec, comparativement aux autres provinces du Canada, présente une intensité de relations plus importantes avec l’Europe.

Afin d’établir la situation des collaborations du Québec avec les pays européens, une évaluation est menée relativement à la présence et à la progression des chercheurs ayant séjourné en Europe et des étudiants européens dans le réseau universitaire québécois. La présence de représentants européens au sein de ces cohortes est un premier outil de promotion de l’internationalisation de la recherche en Europe. Aussi, une analyse est réalisée relativement aux données détaillant le financement de la recherche universitaire par des entreprises ou des organismes européens.

Largement répandue comme indicateur de mesure de l’intensité des collaborations scientifiques, l’analyse bibliométrique et technométrique des publications scientifiques et des brevets d’invention québécois est contextualisée à l’Europe. La plupart des données utilisées proviennent de l’Entrepôt de données sur la recherche universitaire (Expertise recherche Québec – ErQ), administré par le ministère de l'Enseignement supérieur, de la Recherche et de la Science.

Des faits saillants permettent une lecture rapide des points forts de l’analyse. Enfin, des constats généraux font ressortir les résultats qui apparaissent importants.
Le document ne propose pas d’appréciation d’ensemble de l’intensité et de la qualité des relations qu’entretient le Québec avec l’Europe. L’objectif étant de regrouper, dans un même document, plusieurs mesures qualifiant la collaboration du Québec avec l’Europe.