Enquête auprès des employeurs des premiers diplômés et diplômées du baccalauréat en enseignement secondaire

La présente étude constitue le deuxième volet d'une étude menée par l'Université du Québec, en collaboration avec les universités de Montréal, de Sherbrooke, Laval et McGill ainsi qu'avec le Ministère. S'inscrivant dans le contexte de la réforme dont a fait l'objet la formation initiale des enseignants et enseignantes au secondaire, l'étude a pour but d'établir comment est perçue la nouvelle formation du baccalauréat en enseignement secondaire (BES) par les personnes qui l'ont reçue et par leurs employeurs dans le milieu scolaire. La réforme comporte cinq principes directeurs : 1) une formation polyvalente, c'est-à-dire que les diplômés et diplômées sont formés dans deux disciplines, ou parfois plus; 2) un renforcement de la formation pratique ; 3) une formation intégrée; 4) une formation qui tient compte du développement personnel; et 5) un renforcement d'une solide culture générale1. Notre étude touche surtout les deux premiers principes, soit une formation polyvalente et un renforcement de la formation pratique, car ils sont plus faciles à définir et à mesurer.

L'idée de l'étude provient de la table de concertation MEQ-Universités qui se préoccupe de la pertinence des changements apportés à la formation à la suite de la réforme. L'enquête amène des éléments de réponse à la question de fond suivante : « Est-ce que la nouvelle formation atteint les objectifs visés par la réforme? »