Prévisions de l'effectif étudiant à l’université, 2019-2020 à 2028-2029

Ces prévisions concernent l’effectif étudiant en équivalence au temps plein (EEETP) dans les universités du Québec de 2019 à 2028. L’EEETP est l’unité de mesure qui correspond à la charge d’études nécessaire pour être reconnu étudiant à temps plein, c’est-à-dire 30 unités par année universitaire.

Ces prévisions incluent les EEETP de l’ensemble du réseau d’enseignement universitaire, pour chacun des cycles d’études (l’effectif des médecins résidents et des postdoctorats). Les résultats sont présentés en fonction du statut légal des étudiants : étudiants québécois, étudiants canadiens non-résidents du Québec et étudiants internationaux1. Chacun des établissements universitaires fait l’objet d’une présentation des résultats.

Les tableaux présentent des résultats d’observation pour les années 2014-2015 à 2018-2019 et dix années de prévision, entre 2019-2020 et 2028-2029.

Les prévisions de 2019 à 2028 présentent les résultats selon cinq catégories d’effectifs :

  • effectif étudiant en équivalence au temps plein québécois;
  • effectif étudiant en équivalence au temps plein canadiens;
  • effectif étudiant en équivalence au temps plein internationaux;
  • effectif étudiant en équivalence au temps plein des médecins résidents;
  • effectif étudiant en équivalence au temps plein des stagiaires postdoctoraux.

Pour la détermination des EEETP québécois, les projections reposent sur le taux de fréquentation scolaire, la croissance de la population selon le groupe d’âge et le taux de fréquentation par universités. Pour les EEETP canadiens et internationaux, ces prévisions sont fondées sur les tendances de croissance de l’effectif observé au cours des dernières années. À noter que les prévisions à long terme sont spéculatives. Elles illustrent la perpétuation des tendances observées au cours des cinq dernières années.

Tableau 1 : Prévisions de l'effectif étudiant en équivalence au temps plein (EEETP), par cycle et provenance

Ensemble des universités - Observations : variation 2018/2017
  2017-2018 2018-2019 Effectifs %
Premier cycle 191 621 188 877 -2 744 -1,4 %
Deuxième cycle 33 006 34 278 1 272 3,9 %
Troisième cycle 10 403 10 748 345 3,3 %
Total des cycles (A) 235 030 233 903 -1 127 -0,5 %
Post doctorats (B) 1 403 1 553 150 10,7 %
Médecins résidents (C) 6 313 6 363 50 0,8 %
Total investissement (A+B) 236 432 235 455 -977 -0,4 %
Total fonctionnement (A+C) 241 342 240 266 -1 077 -0,4 %
Ensemble des universités - Prévisions : variation 2021/2018
  2019-2020 2021-2022 Effectifs %
Premier cycle 190 905 189 174 297 0,2 %
Deuxième cycle 36 375 37 158 2 880 8,4 %
Troisième cycle 11 331 11 528 780 7,3 %
Total des cycles (A) 238 611 237 860  3 957   1,7 %
Post doctorats (B) 1 669  1 930  378  24,3 %
Médecins résidents (C) 6 388 6 439 76 1,2 %
Total investissement (A+B) 240 280 239 790 4 334 1,8 %
Total fonctionnement (A+C) 244 999 244 298 4 033 1,7 %
Ensemble des universités - Prévisions : variation 2028/2018
  2028-2029 Effectifs %
Premier cycle 194 511 5 634 3,0 %
Deuxième cycle 38 009 3 732  10,9 %
Troisième cycle 11 695 947 8,8 %
Total des cycles (A) 244 216 10 313 4,4 %
Post doctorats (B) 1 930 378 24,3 %
Médecins résidents (C) 6 439 76 1,2 %
Total investissement (A+B) 246 146 10 691 4,5 %
Total fonctionnement (A+C) 250 655 10 389 4,3 %

Source : Ministère de l’Éducation, Direction des indicateurs et des statistiques.

Tableau 2 : Comparaison de l'effectif étudiant en universitaire (EEETP), par cycle et provenance

Ensemble des universités
  Observations 2018-2019 Prévisions 2018-2019 Écarts entre prévisions et observations
Premier cycle 188 877 190 011 1 134
Québécois 158 934 160 673 1 739
Canadiens 9 599 9 368 -231
Internationaux 20 343 19 969 -374
Deuxième cycle 34 278 33 980 -298
Québécois 23 757 23 967 210
Canadiens 1 297 1 244 -53
Internationaux 9 224 8 768 -455
Troisième cycle 10 717 10 672 -45
Québécois 4 835 4 916 81
Canadiens 974 894 -80
Internationaux 4 907 4 861 -46
Total des cycles (A) 233 872 234 662 791
Québécois 187 527 189 556 2 029
Canadiens 11 871 11 507 -364
Internationaux 34 474 33 599 -875
Postdoctorats (B) 1 553 2 488 935
Médecins résidents (C) 6 363 6 258 -104
Investissement (A+B) 235 424 237 150 1 726
Fonctionnement (A+C) 240 234 240 921 686

Ministère de l’Éducation, Direction des indicateurs et des statistiques.

Déclinaison des prévisions de l’effectif étudiant à l’universitaire :

  • Ensemble du Québec
  • Établissement
  • Cycles d’études
  • Statut légal des étudiants au Canada

Faits saillants

Les principaux faits saillants qui se dégagent des prévisions de l’effectif étudiant en équivalence au temps plein (EEETP) sont les suivants :

Croissance significative prévue en 2019-2020

Après plusieurs années de stabilité relative entre 2014-2015 et 2018-2019, l’effectif étudiant devrait augmenter pour l’année 2019-2020, alors que le nombre d’étudiants prévu atteindra 238 611. En comparaison, 233 903 étudiants fréquentaient les établissements universitaires québécois pour l’année 2018.

Cette croissance prévue du nombre d’EEETP pour l’année 2019-2020 représente un sommet, les prévisions demeurant malgré tout plutôt stables en raison de trois éléments :

  • Incertitudes liées au contexte sanitaire : les données historiques permettant de calculer la croissance du nombre d’EEETP internationaux et canadiens non-résidents du Québec ne peuvent être reconduites en raison de la pandémie et des enjeux de transport qui en découlent, en particulier à l’échelle internationale. Au cours des dernières années, l’augmentation du nombre d’EEETP internationaux contribuait à l’augmentation du nombre global d’EEETP au sein des établissements universitaires québécois. En dépit des incertitudes du contexte sanitaire, l’hypothèse d’une croissance, tenant compte d’une reprise possible à moyen terme, a été intégrée dans les postulats des perspectives prévisionnelles.
  • Recul démographique modéré : entre 2020-2021 et 2025-2026, l’EEETP québécois devrait diminuer en raison d’un recul démographique modéré2 de son bassin d’alimentation le plus important, la population québécoise âgée de 18 à 29 ans, qui connaîtra une décroissance moyenne de -0,64 %.
  • Déréglementation des droits de scolarité des étudiants internationaux : à partir de l’automne 2019, l’impact de cette déréglementation permet aux prévisions de l’effectif des étudiants d’atteindre un nouveau sommet pour l’année universitaire 2019-2020, considérant le déploiement complet de cette orientation permettant aux établissements universitaires de déterminer le montant des droits de scolarité et de conserver la somme perçue. Cependant, la croissance qui aurait dû se traduire pour les années à venir ne peut se maintenir dans les différentes hypothèses, compte tenu que des freins réels au déplacement sont présents.

Entre 2020-2021 et 2025-2026, les effets combinés d’une stabilité à l’égard du nombre d’EEETP des étudiants internationaux (en dépit des effets positifs attendus par la déréglementation des droits de scolarité) et d’une décroissance modérée du nombre d’EEETP québécois au 1er cycle, tendent à justifier une inflexion du sommet de l’effectif étudiant universitaire observé pour l’année 2019‑2020.

Différences observées

  • À l’échelle globale, les prévisions témoignent d’une hausse de l’effectif étudiant universitaire au cours des 10 prochaines années, tous cycles d’études considérés.
  • Au 1er cycle, on anticipe une hausse de plus de 5 600 étudiants sur un horizon de 10 ans, soit une augmentation de 3 %, par rapport à l’effectif observé à l’automne 2018. En parallèle, on prévoit une augmentation de l’effectif pour l’ensemble des cycles d’études de 4,4 %, avec une augmentation particulièrement marquée de l’effectif au 2e cycle (+10,9 %), soit 3 732 étudiants supplémentaires pour ce cycle.
  • L’augmentation de l’effectif étudiant anticipée au 2e cycle dépend étroitement de la croissance du nombre d’étudiants internationaux fréquentant le réseau universitaire. Pour 2018-2019, on observe la présence de 9 244 étudiants internationaux dans les universités québécoises, alors qu’en 2021-2022, on prévoit qu’ils seront 11 788.
Ensemble des universités
  Observations 2018-2019 Prévisions 2019-2020 Prévisions 2020-2021 Prévisions 2021-2022 Prévisions 2028-2029 % 18-19 vs 28-29
Premier cycle 188 877 190 905 189 851 189 174 194 511 3,0 %
Québécois 158 934 159 875 159 074 158 016 162 736  
Canadiens 9 599 9 331 9 077 8 960 8 794  
Internationaux 20 343 21 699 21 699 22 198 22 982  
Deuxième cycle 34 278 36 375 36 551 37 158 38 009 10,9 %
Québécois 23 757 23 995 24 141 23 998 23 624  
Canadiens 1 297 1 326 1 356 1 371 1 395  
Internationaux 9 224 11 055 11 055 11 788 12 990  
Troisième cycle 10 748 11 331 11 335 11 528 11 695 8,8 %
Québécois 4 835 4 870 4 834 4 814 4 644  
Canadiens 974 1 012 1 053 1 074 1 108  
Internationaux 4 939 5 449 5 449 5 640 5 943  
Total des cycles (A) 233 903 238 611 237 737 237 860 244 216 4,4 %
Québécois 187 527 188 740 188 049 186 828 191 004  
Canadiens 11 871 11 669 11 486 11 405 11 297  
Internationaux 34 505 38 202 38 202 39 626 41 915  
Postdoctorats (B) 1 553 1 669 1 795 1 930 1 930 24,3 %
Médecins résidents (C) 6 363 6 388 6 413 6 439 6 439 1,2 %
Investissement (A+B) 235 455 240 280 239 532 239 790 246 146 4,5 %
Fonctionnement (A+C) 240 266 244 999 244 151 244 298 250 655 4,3 %

1. Un étudiant international est un étudiant étranger dont le statut légal n’est pas citoyen canadien, résident permanent ou Indien (selon la Loi sur les Indiens). Ainsi, à des fins statistiques, le concept d’étudiant international sera adopté par opposition à étudiant étranger, car on trouve aussi des étudiants étrangers (résidents permanents) dans les statistiques portant sur les étudiants canadiens qui fréquentent les établissements de l’enseignement supérieur du Québec.

2. Perpectives démographiques du Québec et des régions, 2016-2066. Pyramide des âges selon le scénario Référence (A), Québec, 2016 à 2066.

Formulaire d'appréciation

Formulaire d'appréciation
Comment avez-vous trouvé ce contenu?
Avez-vous rencontré un problème au cours de votre navigation? Faites-nous part de vos observations et aidez-nous à améliorer notre site. Évitez d’entrer des renseignements personnels dans ce champ.