Prévisions de l'effectif étudiant à l’université, 2019-2028

Cette section présente les prévisions de l'effectif étudiant en équivalence au temps plein (EEETP) dans les universités du Québec de 2019 à 2028. L’EEETP est l’unité de mesure qui correspond à la charge d'étude nécessaire pour être reconnu étudiant à temps plein, c'est-à-dire 30 unités par année universitaire.

L'utilisation de cette mesure découle de la finalité principale de l'étude, soit d'émettre des prévisions budgétaires pour les différentes universités québécoises. Ainsi, sont exclus du calcul des EEETP :

  • les étudiants québécois poursuivant des études en dehors du Québec;
  • les auditeurs libres;
  • les étudiants étrangers libres;
  • les étudiants québécois autofinancés.

Le contexte budgétaire explique l'utilisation de deux concepts aux différences subtiles :

  • les prévisions aux fins d'investissement incluent les EEETP des trois cycles universitaires et du post-doctorat; les EEETP des médecins résidents sont exclus;
  • les prévisions aux fins de fonctionnement incluent les EEETP des trois cycles universitaires et des médecins résidents; les EEETP du post-doctorat sont exclus.

Les tableaux présentent des résultats d’observation pour les années 2013-2014 à 2017-2018 et dix années de prévision, entre 2018-2019 et 2027-2028. 

Faits saillants

Les principaux faits saillants qui se dégagent des prévisions de l’effectif étudiant en équivalence au temps plein (EEETP) sont les suivants :

  • Après plusieurs années de hausse, il est prévu que la croissance de l’effectif étudiant s’estompe à partir de 2018, alors que le nombre d’étudiants prévu sera de 234 662. En comparaison, l’on observait 234 951, pour l’année 2017. Selon les prévisions de l’effectif étudiant, cette décroissance devrait atteindre un creux pour l’année 2025, alors que l’on y prévoit 229 806 étudiants.
  • En raison essentiellement d’un recul démographique modéré1 de son bassin d’alimentation le plus important constitué de la population québécoise âgée de 20 à 24 ans, l’EEETP devrait baisser tout au long des dix prochaines années, soit une décroissance de (-0,8 %) considérant l’horizon 2018-2027.
  • Si les tendances en termes de taux de fréquentation et de démographie se prolongeaient, l’effectif de la formation universitaire, tous cycles d’études confondus, déclinerait globalement dès 2018. À cet effet, l’ensemble des établissements universitaires pourrait compter 233 027 étudiants en 2027.

Tableau 1 : Prévisions de l'effectif étudiant en équivalence au temps plein (EEETP), selon le cycle

Observations - variation 2017/2016
  2017-2018 Effectif Pourcent (%)
Premier cycle 191 606 -13 -0,006 %
Deuxième cycle 32 955 772 2,3 %
Troisième cycle 10 390 349 3,4 %
Total des cycles (A) 234 951 1 108 0,5 %
Postdoctorats (B) 2 353 -38 -1,6 %
Médecins résidents (C) 6 277 -103 1,6 %
Investissement (A+B) 237 304 1 070 0,5 %
Fonctionnement (A+C) 241 228 1 005 0,4 %
Prévisions
  2018-2019 2020-2021 2027-2028
Premier cycle 190 011 187 378 187 216
Deuxième cycle 33 980 35 226 34 823
Troisième cycle 10 672 11 074 10 988
Total des cycles (A) 234 662 233 678 233 027
Postdoctorats (B) 2 488 2 391 2 391
Médecins résidents (C) 6 258 6 222 6 222
Investissement (A+B) 237 150 236 069 235 418
Fonctionnement (A+C) 240 921 239 899 239 249
Prévisions - variation 2020/2017
  Effectif

Pourcent (%)

Premier cycle -4 228 -2,3 %
Deuxième cycle 2 271 6,4 %
Troisième cycle 684 2,7 %
Total des cycles (A) -1 273 -6,2 %
Postdoctorats (B) 38 1,6 %
Médecins résidents (C) -55 -0,9 %
Investissement (A+B) -1 235 -0,5 %
Fonctionnement (A+C) -1 329 -0,6 %
Prévisions - variation 2027/2017
  Effectif

Pourcent (%)

Premier cycle -4 390 -2,3 %
Deuxième cycle 1 868 5,7 %
Troisième cycle 598 5,8 %
Total des cycles (A) -1 924 -6,4 %
Postdoctorats (B) 38 0,8 %
Médecins résidents (C) -55 -0,9 %
Investissement (A+B) -1 886 -0,8 %
Fonctionnement (A+C) -1 979 -0,8 %
  • L’évolution de l’effectif des trois cycles d’études présente de légères différences, alors que d’une part, le modèle prévisionnel anticipe une augmentation de l’effectif étudiant aux deuxième et troisième cycles entre 2017-2018 et 2027-2028, l’analyse au regard de la tendance au premier cycle tend à démontrer une baisse de l’effectif étudiant simulé pour cette même période. 
  • La décroissance anticipée au premier cycle est de l’ordre de (-2,3 %) et son poids relatif important par rapport à l’effectif total, en dépit d’une hausse prévue pour les deuxième et troisième cycles, tend à expliquer cette décroissance au global.
  • En 2020, la diminution de l’effectif au premier cycle (-4 228) s’explique en grande partie par la baisse de la population du Québec âgée de 20 à 24 ans. En 2027, l’effectif du premier cycle serait de 187 216, en baisse de 2,3 % par rapport à celui de 2017.
  • L’effectif du deuxième cycle prévu pour 2020 sera en hausse de 6,4 % par rapport à 2017. Cette hausse ne devrait pas s’estomper et l’effectif de 2027 devrait s’accroître de 5,7 % par rapport à 2017, pour atteindre 34 823. Quant au troisième cycle, il est prévu que son effectif augmentera graduellement, pour s’établir à 10 988 en 2027.
  • Il est à considérer que l’augmentation de l’effectif étudiant anticipée au 2e cycle dépend principalement de la croissance chez les étudiants étrangers. En effet, pour 2017-2018, l’on observe 7 907 étudiants étrangers, alors qu’en 2021-2022, l’on en prévoit 10 838. Il s’agit d’une augmentation de l’ordre de 37,1 %.
     

Tableau 2 : Prévisions de l'effectif étudiant en équivalence au temps plein (EEETP), par cycle et provenance

Ensemble des universités
  Observations 2017-2018 Prévisions 2018-2019 Prévisions 2019-2020 Prévisions 2020-2021 Prévisions 2021-2022
Total - premier cycle 191 606 190 011 188 904 187 378 185 956
Québécois - premier cycle 162 612 160 673 159 160 157 398 155 723
Canadiens - premier cycle 9 761 9 368 8 997 8 822 8 652
Étrangers - premier cycle 19 233 19 969 20 747 21 158 21 581
Total - deuxième cycle 32 955 33 980 34 941 35 226 35 511
Québécois - deuxième cycle 23 808 23 967 23 961 23 706 23 418
Canadiens - deuxième cycle 1 240 1 244 1 249 1 252 1 255
Étrangers - deuxième cycle 7 907 8 768 9 730 10 268 10 838
Total - troisième cycle 10 390 10 672 10 948 11 074 11 193
Québécois - troisième cycle 4 902 4 916 4 906 4 878 4 838
Canadiens - troisième cycle 897 894 892 892 891
Étrangers - troisième cycle 4 591 4 861 5 150 5 304 5 464
Total des cycles 234 951 234 662 234 793 233 678 232 660
Québécois - total des cycles 191 322 189 556 188 027 185 982 183 979
Canadiens - total des cycles 11 898 11 507 11 138 10 965 10 798
Étrangers - total des cycles 31 731 33 599 35 628 36 731 37 883

Commentaires

  • Considérant que la hausse de l’effectif étudiant québécois des dernières années a diminué à cause du recul démographique dans les classes d’âge concernées, l’effectif en 2018 comptera 1 766 étudiants de moins qu’en 2017.
  • La décroissance chez les étudiants québécois qui s’est amorcée dès 2017 devrait se poursuivre au rythme d’environ 0,7 % en moyenne annuellement, jusqu’en 2025 inclusivement. Ensuite, les prévisions de l’effectif étudiant universitaire tendent à augmenter, pour atteindre le nombre de 183 825 en 2027, soit une diminution globale de 3,9 % sur la période 2017-2027.

1. Perpectives démographiques du Québec et des régions, 2016-2066. Pyramide des âges selon le scénario Référence (A), Québec, 2016 à 2066.

Appreciation Form

Appreciation Form
Comment avez-vous trouvé ce contenu?
Avez-vous rencontré un problème au cours de votre navigation? Faites-nous part de vos observations et aidez-nous à améliorer notre site. Évitez d’entrer des renseignements personnels dans ce champ.