Moyenne et taux de réussite aux épreuves ministérielles uniques en 4e et 5e année du secondaire

Cet indicateur annuel présente la moyenne finale et le taux de réussite pour l’ensemble des cours comportant une ou des épreuves uniques en formation générale des jeunes (FGJ) en 4e et 5e secondaire.

La moyenne finale représente la somme de tous les résultats d’un cours, divisé par le nombre total d'élèves présents.

Le taux de réussite représente le nombre d’élèves présents à l’épreuve unique qui a réussi le cours, divisé par le nombre total d’élèves présents.

Le Ministère organise annuellement trois sessions d’examen pour les épreuves qu’il impose aux fins de sanction des études : en juin, en août et en janvier. Étant donné que la majorité des élèves (plus de 90 %) passe les épreuves en juin et que le Ministère ne souhaite pas attendre la fin des examens de reprises avant de publier ces données, l’indicateur prend en compte seulement cette session d’examen.

La conception des épreuves uniques relève du Ministère . Les organismes scolaires les font passer aux élèves dans des conditions uniformes et à une date retenue dans un horaire officiel. Une fois la note de l’école transmise au Ministère pour les apprentissages évalués par une épreuve unique, le résultat final du cours ou du volet est calculé. Celui-ci est composé de 50 % du résultat à l’épreuve unique et de 50 % de la note modérée de l’école1.

Résultats aux cours comportant une ou des épreuves uniques de juin

  Juin 2016 Juin 2017 Juin 2018
 

Moyenne finale

Taux de réussite

Moyenne finale

Taux de réussite

Moyenne finale

Taux de réussite

Ensemble du Québec

74,7 %

89,8 % 73,6 % 88,0 % 75,6 %

90,9 %

Garçons

73,4 %

88,4 %

72,3 % 86,6 % 73,8 %

89,2 %

Filles

75,9 %

91,1 %

74,8 %

89,3 % 77,2 %

92,5 %

Réseau public

73,2 %

87,7 %

72,0 % 85,8 % 74,1 % 

89,1 %

Réseau privé 80,1 % 97,2 %

79,0 %

95,9 % 80,8 %

97,5 %

Source : MEES, TSE, DGSEG, DIS, Résultats aux épreuves uniques de juin – Édition 2018

Commentaires

Depuis juin 2012, le portrait global montre une certaine progression du taux de réussite aux cours comportant une ou des épreuves uniques. À l’exception des résultats de juin 2017, ce taux augmente légèrement d’année en année. Il est en effet passé de 83,4 % en juin 2012 à 90,9 % en juin 2018.

La Politique de la réussite éducative a pour premier objectif de porter à 85 % la proportion des élèves de moins de 20 ans qui obtiennent un premier diplôme (DES ou DEP). Les résultats à ces épreuves contribuent à établir le jugement de réussite ou d’échec aux disciplines évaluées. La réussite à ces différentes disciplines est nécessaire pour l’obtention d’un diplôme. En ce sens, il importe que les établissements scolaires considèrent le taux de réussite aux épreuves pour pouvoir mesurer la performance de leurs élèves dans les cours obligatoires aux fins de sanction et anticiper l’atteinte de la diplomation. La Politique annonce plusieurs orientations qui contribueront à améliorer la réussite aux épreuves et le taux de diplomation, dont les suivantes :

  • Développer les compétences en littératie et en numératie dès la petite enfance et tout au long de la vie;
  • Mieux intégrer les compétences du 21e siècle et les possibilités du numérique;
  • Élaborer des parcours de formation professionnelle diversifiés, axés sur les priorités de développement du Québec et les intérêts des personnes;
  • Actualiser les modalités d’évaluation des apprentissages et s’assurer de leur intégrité.

[1] Pour plus de détails, voir : traitement des résultats

Appreciation Form

Appreciation Form
Comment avez-vous trouvé ce contenu?
Avez-vous rencontré un problème au cours de votre navigation? Faites-nous part de vos observations et aidez-nous à améliorer notre site. Évitez d’entrer des renseignements personnels dans ce champ.