Ordre de l'excellence en éducation

La période de mise en candidatures de l'Ordre de l'excellence est terminée. Les noms des nouveaux récipiendaires seront connus cet automne. 

L’Ordre de l’excellence en éducation du Québec concrétise la volonté du gouvernement du Québec de souligner officiellement le mérite de celles et ceux qui se distinguent par leur participation au rehaussement de l’enseignement québécois.

L’Ordre vise à :

  • reconnaître le mérite de celles et ceux qui travaillent dans le domaine de l’éducation et de l’enseignement supérieur au Québec (enseignants, intervenants divers, gestionnaires, fonctionnaires, bénévoles, etc.);
  • valoriser les contributions locales, régionales ou nationales significatives des acteurs du système éducatif québécois;
  • contribuer au rayonnement du système éducatif québécois.

Processus de nomination

Le ministre de l’Éducation et de l’Enseignement supérieur peut nommer, et sur recommandation du Conseil de l’Ordre de l'excellence en éducation du Québec, toute personne née au Québec ou qui y réside. Le ministre peut également nommer une personne née à l’étranger (ou résidant à l’étranger) pour souligner sa contribution au système éducatif québécois.

En intégrant l’Ordre, le récipiendaire fera partie d’une communauté d’individus partageant les mêmes mérites. Cet Ordre est organisé en trois titres (membre, membre distingué et membre émérite), permettant une progression pour ses membres qui pourront ainsi être récompensés plus d’une fois pour leur contribution à l’avancement de la cause de l’éducation.

Proposition de nomination

Une proposition de nomination peut être transmise à l’Ordre par toute personne représentant les autorités d’une organisation scolaire ou d’un établissement d’enseignement supérieur, soit :

  • une commission scolaire;
  • une école primaire ou secondaire, publique ou privée;
  • un centre d’éducation des adultes ou de formation professionnelle;
  • un collège d’enseignement général et professionnel;
  • un établissement d’enseignement collégial privé;
  • un établissement d’enseignement universitaire.

Une proposition de nomination transmise par toute personne physique ou toute personne représentant une organisation n’étant pas une organisation scolaire ou un établissement d’enseignement supérieur doit être appuyée par une autre personne. Celle-ci doit être en mesure de juger et de reconnaître le degré d’excellence de la candidate ou du candidat. Il peut s’agir, notamment :

  • d’un membre de la direction d’une école primaire;
  • d’un membre de la direction de la commission scolaire;
  • du président d’un conseil d’établissement ou d’un conseil des commissaires;
  • d’un membre du rectorat d’un établissement universitaire;
  • du président d’un conseil d’administration d’un établissement ou d’une organisation;
  • d’une personne responsable d’une unité administrative ou d’un département.

Une personne ne peut proposer sa propre candidature au sein de l'Ordre.
Toute proposition de nomination doit être déposée à l’aide du formulaire électronique.

Proposition de promotion

Il sera possible de proposer la candidature d’un membre à un titre supérieur, cinq ans après son entrée dans l’Ordre. De nouvelles contributions significatives devront alors justifier la demande de promotion.

Une telle proposition devra être soumise lors de la période annuelle de mise en candidature. Un formulaire sera prévu à cet effet.

Une personne ne pourra proposer sa propre promotion au sein de l'Ordre.

Nous joindre

Communiquer avec l’Ordre

Appreciation Form

Appreciation Form
Comment avez-vous trouvé ce contenu?
Avez-vous rencontré un problème au cours de votre navigation? Faites-nous part de vos observations et aidez-nous à améliorer notre site. Évitez d’entrer des renseignements personnels dans ce champ.