Orientations pédagogiques

Les trois grands axes de la mission de l'école québécoise

Instruire, socialiser, qualifier, les trois grands axes de la mission de l'école québécoise, s'incarnent, dans la pratique, dans :

Un programme de formation qui définit :

  • des domaines généraux de formation;
  • des compétences transversales;
  • des compétences disciplinaires.

Ce programme est basé sur le développement de compétences par l'élève, celles-ci étant définies comme « un savoir-agir fondé sur la mobilisation et l'utilisation efficace d'un ensemble de ressources ». 
(Programme de formation de l'école québécoise : éducation préscolaire et enseignement primaire, p. 4)
(Programme de formation de l'école québécoise : enseignement secondaire, premier cycle, p. 9)

Ce programme insiste aussi de façon très nette sur la prise en compte constante de la dimension culturelle.

Des services complémentaires, « qui sont devenus partie intégrante de la mission de l'école ».
(Les services éducatifs complémentaires : essentiels à la réussite, p. 21)

Ces services sont structurés en quatre types de programmes mis au service de l'élève :

  • des programmes de services de soutien;
  • des programmes de services d'aide;
  • des programmes de services de vie scolaire;
  • des programmes de services de promotion et de prévention.

Ces quatre types de programmes s'incarnent, pour leur part, dans douze services, dont celui de « soutien à l'utilisation des ressources documentaires de la bibliothèque scolaire ».

Un environnement scolaire qui se dote :

  • d'un projet éducatif;
  • d'un plan de réussite;
  • de moyens d'ouverture sur la communauté.

Cet environnement définit le contexte dans lequel les compétences de l'élève vont se développer et fait état des ressources qui permettront la réussite éducative et le développement intégral de tous les élèves.

Pour assumer pleinement son mandat dans le contexte défini ci-dessus, l'école doit se préoccuper continuellement des ressources mises à la disposition des élèves. D'où l'importance, encore une fois, de favoriser le développement pédagogique de la collection de sa bibliothèque.

Saviez-vous que...

La bibliothèque scolaire est un laboratoire d'enseignement et d'apprentissage, ainsi qu'un lieu d'accès aux ressources documentaires et littéraires essentielles :

  • à la concrétisation des problématiques et des thèmes identifiés dans les domaines généraux de formation?
  • au développement des compétences disciplinaires et transversales du Programme de formation de l'école québécoise?
  • au développement de la dimension culturelle?
  • à l'atteinte des objectifs des services complémentaires?
  • à la réussite du projet éducatif et du plan de réussite de l'école?

Elle constitue le lieu idéal d'intégration des trois grands axes de la mission de l'école.

Vers le haut

Le rôle de la bibliothèque scolaire pour les professionnels des services complémentaires

Pour le personnel qui travaille dans les services complémentaires, quel est le rôle de la bibliothèque scolaire?

« Les services éducatifs complémentaires suscitent, pour les élèves, de multiples occasions leur permettant d’approfondir et de transférer dans leur vie quotidienne les apprentissages faits en classe. Le maillage des services de l’enseignement avec les services complémentaires est indispensable. »
(Les services éducatifs complémentaires : essentiels à la réussite, p. 16)

« (…) Outiller veut dire fournir à l’élève les moyens sous-jacents à son parcours scolaire, lui en faciliter l’accès. Le choix judicieux du matériel didactique, l’accès facile à de l’aide technique et à de bons outils de communication, un centre de ressources documentaires bien garni et attrayant, sont garants d’un soutien de qualité. Outiller veut dire aussi fournir au personnel de l’école les moyens et les conditions d’un bon accompagnement de l’élève. »
(Les services éducatifs complémentaires : essentiels à la réussite, p. 33)

Pour ces professionnels, en plus de leur permettre d’exercer les fonctions rattachées au Programme de formation telles qu’elles sont décrites plus haut, la bibliothèque constitue un lieu d’information intimement lié aux réalités du développement personnel des élèves, tant sur le plan physique et psychologique que social.

L’élève y découvre :

  • un lieu d’intimité et de liberté qui lui permet de trouver des réponses personnelles à ses propres questionnements et de consulter de la documentation en toute liberté, sans jamais ressentir l’impression d’être jugé. C’est un territoire neutre et démocratique.
  • un lieu de connaissance du monde et de soi
    • sur le plan spirituel;
    • sur le plan du développement physique;
    • sur le plan de ses perspectives professionnelles dans un contexte d’école orientante;
    • sur le plan du développement de son rôle de citoyen responsable, conscient de ses droits mais aussi de ses responsabilités.

Pour accomplir ce mandat, les professionnels des services complémentaires doivent suggérer et y déposer de la documentation, promouvoir la fréquentation de ces ressources et « accompagner » l’élève dans ses démarches personnelles.

Vers le haut

Formulaire d'appréciation

Formulaire d'appréciation
Comment avez-vous trouvé ce contenu?
Avez-vous rencontré un problème au cours de votre navigation? Faites-nous part de vos observations et aidez-nous à améliorer notre site. Évitez d’entrer des renseignements personnels dans ce champ.