Rôles de l’école et de la famille

Chaque adulte présent dans l’entourage d’un enfant ou d’un adolescent a un rôle à jouer en matière d’éducation à la sexualité : les parents et les membres du personnel de l’école sont des personnes significatives pour les élèves et ont des responsabilités éducatives.

Les parents peuvent poursuivre la réflexion amorcée à l’école avec leur enfant sur les différents contenus qui y ont été abordés. 

Cette complémentarité de l’école et de la famille renforce et optimise les actions accomplies auprès des jeunes.

Les parents

Les parents sont les premiers responsables de l’éducation à la sexualité de leurs enfants. C’est dans sa famille que l’enfant prend conscience des façons de vivre et des manières de s’exprimer des hommes et des femmes et qu’il apprend :

  • à se connaître;
  • à interagir avec différentes personnes;
  • à recevoir et à exprimer l’affection, l’amour, l’empathie.

Les parents peuvent intervenir, tout en respectant les valeurs auxquelles ils adhèrent et en tenant compte de la personnalité de leur enfant. Pour ce faire, ils peuvent : 

  • créer une relation de confiance qui permet à leur enfant de poser les questions qui le préoccupent;
  • chercher l’information et le soutien dont ils ont besoin, notamment en participant à des rencontres de sensibilisation et en faisant appel aux ressources de l’école ou de ses partenaires, dont le réseau de la santé.

Les parents agissent comme modèles et influencent les attitudes et les conduites de leurs enfants. Il leur est possible de remplir ce rôle d’éducation à la sexualité avec simplicité et honnêteté. 

L’école

En plus d’instruire et de qualifier, l’école est un milieu de vie où les élèves interagissent et vivent plusieurs situations qui sont des occasions d’apprendre à vivre en société : amitiés, relations amoureuses, relations égalitaires.

À partir de la puberté, certains jeunes peuvent préférer discuter de sexualité avec leurs amis ou avec des adultes de l’école en qui ils ont confiance plutôt qu’avec leurs parents.

Il est possible que certains parents soient même embarrassés et aient de la difficulté à aborder le sujet avec leur enfant.

Chaque jour, des événements liés à la sexualité des élèves surviennent en milieu scolaire. En voici quelques exemples :

  • Antoine, un élève de maternelle, qui vient d’avoir un petit frère, pose des questions à son enseignante sur l’origine des bébés;
  • La petite Maude dit à l’éducatrice du service de garde qu’un élève a baissé son pantalon devant d’autres élèves;
  • Justin, un élève de 2e année, est amoureux. Il demande à son enseignante s’il peut avoir deux blondes;
  • Dans un cours de science et technologie, Florence demande à l’enseignant à quel âge une fille peut commencer à prendre la pilule;
  • Alain, un enseignant, intervient auprès de deux élèves qui tiennent des propos homophobes.

Ces situations renforcent la nécessité de faire de l’éducation à la sexualité et requièrent une intervention du personnel de l’école au quotidien. La qualification de celui-ci lui permet de répondre aux questions, de réagir aux situations en utilisant l’approche éducative la plus adéquate (rassurer, faire réfléchir, renseigner, recadrer), selon les besoins, et de donner une information juste et de qualité.

La direction et le personnel de l’école

La Loi sur l’instruction publique Cet hyperlien s'ouvrira dans une nouvelle fenêtre. stipule que la direction d’école doit élaborer avec le personnel de l’école la planification annuelle de l’éducation à la sexualité (quand, comment et par qui les apprentissages seront proposés aux élèves).

L’école informe les parents des interventions en éducation à la sexualité avant qu’elles aient lieu.

Le conseil d’établissement

La planification des apprentissages obligatoires en éducation à la sexualité doit être approuvée par le conseil d’établissement, en vertu de l’article 85 de la Loi sur l’instruction publique.

Le réseau de la santé

L’école peut faire appel à des personnes du réseau de la santé et des services sociaux, comme les infirmières scolaires. Elle peut aussi recourir aux services d’organismes communautaires qui ont une expertise sur des thèmes particuliers (ex. : prévention de l’homophobie et de l’agression sexuelle).

Ces partenaires sont invités à collaborer avec le personnel de l’école.

Appreciation Form

Appreciation Form