Axe 4 : Suivi et évaluation

Comme le souhaitait le Vérificateur général du Québec dans son rapport de 2005, le suivi et l’évaluation, présentés dans l’axe 4, permettent de s’assurer que le plan d’action atteint les résultats escomptés. Cet axe contient un seul objectif.

Objectif 4.1 : S’assurer de la qualité de la mise en œuvre des mesures du plan d’action et évaluer les répercussions de ces mesures sur les jeunes et le milieu scolaire

Le suivi de la mise en œuvre du plan d’action doit renseigner sur la pertinence de maintenir, de bonifier ou de modifier les actions prises en vue d’atteindre les objectifs poursuivis par le plan d’action, notamment en validant l’application des mesures qu’il contient.

Cet objectif comprend trois mesures.

Mesure 4.1.1 : Obtenir l’expertise permettant de valider les différents outils et les interventions qui découlent de la mise en œuvre du plan d’action

En premier lieu, la mesure 4.1.1 offre la collaboration d’experts pour ajouter à la connaissance des conditions requises en vue de produire les résultats visés.

Un comité d’experts, formé à la fois de chercheurs du milieu universitaire, d’intervenants des directions régionales, des commissions scolaires et des écoles, mis en place pour la durée de la mise en œuvre du plan d’action, aura le mandat, dans un rôle consultatif, d’orienter et d’entériner les différents travaux et outils prévus dans les mesures du plan d’action pour prévenir et traiter la violence à l’école.

Vers le haut

Mesure 4.1.2 : Suivre la mise en œuvre du plan d’action avec la collaboration des partenaires

Pour suivre la mise en œuvre du plan d’action, le Ministère a demandé à la Table provinciale de concertation sur la violence, les jeunes et le milieu scolaire Cet hyperlien s'ouvrira dans une nouvelle fenêtre. d’assumer le rôle du comité de suivi pour la durée de la mise en œuvre du Plan d’action pour prévenir et traiter la violence à l’école 2008-2011.

Tout en maintenant et en poursuivant ses objectifs propres, la Table provinciale de concertation sur la violence, les jeunes et le milieu scolaire, en tant que comité de suivi, a le mandat de suivre la mise en œuvre du plan d’action pour prévenir et traiter la violence à l’école, principalement :

  • en fournissant au Ministère une rétroaction relativement à la mise en œuvre du plan d’action;
  • en conseillant le Ministère sur l’application des mesures et des actions déjà prévues, ou d’autres à prévoir, pour assurer la qualité et le succès de la mise en œuvre du plan d’action;
  • en collaborant avec le Ministère, selon les possibilités de l’organisme, à l’application des mesures et des actions prévues ou à prévoir;
  • en donnant son avis sur la pertinence des moyens prévus pour assurer l’évaluation du plan d’action et en faciliter l’application.

Finalement, l’évaluation doit permettre de rendre compte des processus et des effets obtenus grâce aux mesures adoptées. Elle sera réalisée en deux temps : à la mi‑temps de la mise en œuvre du plan d’action et à la fin des trois années.

Vers le haut

Mesure 4.1.3 : Évaluer la mise en oeuvre du plan d'action et de ses effets

La Coordination des services complémentaires du Ministère, en collaboration avec la Direction de la recherche, des statistiques et de l’information, mettra en place un comité chargé de l’évaluation de la mise en œuvre du plan d’action dans le réseau scolaire. Une première évaluation est prévue à la mi‑temps de la mise en place des mesures et une autre à la fin des trois années d’implantation du plan.

Un questionnaire élaboré par le Ministère sera utilisé et soumis aux commissions scolaires et aux directions d’école pour la collecte de l’information portant sur les actions à mettre en place par le milieu et qui correspondent aux mesures du plan d’action qui les concernent directement.

Vers le haut

Formulaire d'appréciation

Formulaire d'appréciation
Comment avez-vous trouvé ce contenu?
Avez-vous rencontré un problème au cours de votre navigation? Faites-nous part de vos observations et aidez-nous à améliorer notre site. Évitez d’entrer des renseignements personnels dans ce champ.