Analyse différenciée selon les sexes (ADS)

Origine de l’analyse différenciée selon les sexes

L’analyse différenciée selon les sexes a été adoptée en 1995 dans le Programme d’action de la Quatrième Conférence mondiale des Nations Unies sur les femmes à Beijing par plus de 180 États et gouvernements, dont le Canada et le Québec.

Qu’est-ce que l’analyse différenciée selon les sexes?

L’analyse différenciée selon les sexes est l’un des instruments de la gouvernance qui a été retenu dans la politique gouvernementale en matière d’égalité entre les femmes et les hommes Pour que l’égalité de droit devienne une égalité de fait. Selon le document gouvernemental, elle se définit ainsi :

« L’analyse différenciée selon les sexes est un processus d’analyse favorisant l’atteinte de l’égalité entre les femmes et les hommes par l’entremise des orientations et des actions des instances décisionnelles de la société sur le plan local, régional et national. Elle a pour objet de discerner de façon préventive les effets distincts sur les femmes et sur les hommes que pourra avoir l’adoption d’un projet à l’intention des citoyennes et des citoyens. Elle peut mener à une offre de mesures différentes faites aux femmes et aux hommes. »

Expérimentation

De 1997 à 2004, à la suite d’une décision du Conseil des ministres, le gouvernement du Québec a fait l’expérience de l’analyse différenciée selon les sexes. Deux projets ont été menés par le ministère de l’Éducation, du Loisir et du Sport. Le premier consistait à prendre en considération l’analyse différenciée selon les sexes dans une éventuelle politique de l’intégration des technologies de l’information et de la communication (TIC) à l’éducation primaire et secondaire. Le deuxième portait sur l’évaluation de deux campagnes de promotion de la formation professionnelle et technique. Pour voir les résultats de ces deux projets, consulter le document L'expérimentation de l'analyse différenciée selon les sexes au gouvernement du Québec 1997-2004.

Données selon le sexe en éducation

Le ministère de l’Éducation, du Loisir et du Sport produit et diffuse des statistiques et des indicateurs selon le sexe de façon systématique, lorsque c’est applicable.

L’analyse différenciée selon les sexes fait partie intégrante des conditions imposées aux chercheures et chercheurs dans le cadre du Programme de recherche sur la persévérance et la réussite scolaires (PRPRS).

Comment intégrer l’analyse différenciée selon les sexes dans un projet?

Le processus d’implantation de l'analyse différenciée selon les sexes comprend plusieurs étapes que répertorie et explique le document L’analyse différenciée selon les sexes dans les pratiques gouvernementales et dans celles des instances locales et régionales - Un atout dans la prise de décision.