Prévisions de l'effectif scolaire à l’éducation préscolaire, à l’enseignement primaire et secondaire, par commission scolaire et pour l’ensemble du Québec

Définition des prévisions

Les prévisions de l’effectif scolaire à l’éducation préscolaire et à l’enseignement primaire et secondaire portent sur les jeunes inscrits en formation générale, à temps plein, dans le réseau public. Elles excluent donc les élèves à temps partiel, ceux de la formation professionnelle, ceux du secteur des adultes ainsi que ceux qui fréquentent le réseau privé ou les écoles gouvernementales.

Il s’agit des prévisions de l’effectif calculé au 30 septembre. Les tableaux présentent généralement des résultats pour cinq années d’observation et quinze années de prévision. Les prévisions sont accompagnées des indicateurs statistiques ayant servi à les établir. De plus, un graphique illustre l’évolution passée et future de l’effectif scolaire.

Attention : Ces prévisions des effectifs scolaires ne prennent pas en compte le déploiement de la maternelle 4 ans universelle. Ce sont des statistiques officielles qui s’appuient sur les données observées au 30 septembre 2019, c’est-à-dire qu’elles reflètent la réalité selon les paramètres connus au temps où celles-ci sont effectuées. C'est pourquoi les prévisions sont reprises chaque année : pour tenir compte des informations les plus récentes disponibles.

Données

Prévision de l'effectif scolaire de l'ensemble du Québec, réseau public, au secteur des jeunes, en formation générale à temps plein, toutes langues d'enseignement

Préscolaire
  Effectif Croissance prévue par rapport à 2019-2020 (Nombre) Croissance prévue par rapport à 2019-2020 (Pourcent (%))
Observations 2019-2020 93 307 - -
Prévisions 2020-2021 93 041 -266 -0,3 %
Prévisions 2021-2022 92 894 -413 -0,4 %
Prévisions 2024-2025 90 413 -2 894 -3,1 %
Prévisions 2027-2028 94 492 1 185 1,3 %
Prévisions 2029-2030 94 089 792 0,8 %
Prévisions 2034-2035 89 990 -3 317 -3,6 %
Primaire
  Effectif Croissance prévue par rapport à 2019-2020 (Nombre) Croissance prévue par rapport à 2019-2020 (Pourcent (%))
Observations 2019-2020 523 206 - -
Prévisions 2020-2021 525 120 1 914 0,4 %
Prévisions 2021-2022 524 825 1 619 0,3 %
Prévisions 2024-2025 518 609 -5 597 -0,9 %
Prévisions 2027-2028 513 642 -9 564 -1,8 %
Prévisions 2029-2030 519 423  -3 783 -0,7 %
Prévisions 2034-2035 523 632 426 0,1 %
Secondaire
  Effectif Croissance prévue par rapport à 2019-2020 (Nombre) Croissance prévue par rapport à 2019-2020 (Pourcent (%))
Observations 2019-2020 331 293 - -
Prévisions 2020-2021 344 764 1 914 0,4 %
Prévisions 2021-2022 358 858 1 619 0,3 %
Prévisions 2024-2025 383 349 -4 597 -0,9 %
Prévisions 2027-2028 385 513 -9 564 -1,8 %
Prévisions 2029-2030 382 362 -3 783 -0,7 %
Prévisions 2034-2035 380 418 426 0,1 %
Ensemble
  Effectif Croissance prévue par rapport à 2019-2020 (Nombre) Croissance prévue par rapport à 2019-2020 (Pourcent (%))
Observations 2019-2020 947 806 - -
Prévisions 2020-2021 962 925 15 119 1,6 %
Prévisions 2021-2022 976 577 28 771 3,0 %
Prévisions 2024-2025 992 371 44 565 4,7 %
Prévisions 2027-2028 993 647 45 841 4,8 %
Prévisions 2029-2030 995 874 48 068 5,1 %
Prévisions 2034-2035 994 040 46 234 4,9 %

Source : MEES, TSEP, DGSRG, DIS, Prévisions de l’effectif scolaire au PPS – Édition 2020

À noter que les prévisions à long terme, c’est-à-dire au-delà de 5 ans, sont spéculatives. Elles illustrent la perpétuation des tendances observées au cours des dernières années. C’est le cas pour les prévisions au préscolaire et au primaire au-delà de cinq ans, puisque les enfants qui, par exemple, fréquenteront le préscolaire 5 ans en 2031 ne sont pas encore nés; le calcul s’appuie donc sur la tendance démographique associée au taux de natalité. Au secondaire, la prévision est plus concrète puisque les enfants nés en 2019-2020 arriveront théoriquement au secondaire en 2032-2033, les prévisions s’appuient donc sur des naissances réelles.

Écart entre la prévision faite en février 2019 de l’effectif attendu en septembre 2019 et l’effectif été réellement observé
  Taux d’écart (%)
Préscolaire 0,61 %
Primaire 0,44 %
Secondaire 0,13 %
Ensemble 0,35 %

Source : MEES, TSE, DGSEG, DIS, Prévisions de l’effectif scolaire au PPS – Édition 2020

Déclinaison des prévisions de l’effectif scolaire à l’éducation préscolaire, à l’enseignement primaire et secondaire :

  • Ensemble du Québec
  • Statut linguistique
  • Région administrative (commissions scolaires francophones seulement)
  • Commission scolaire
  • Ordre d’enseignement
  • Niveau scolaire

Commentaires

Croissance prévue

  • L’effectif prévu dans le réseau des commissions scolaires sera en croissance au cours des prochaines années. Il passera de 947 806 élèves en 2019-2020 à 992 371 en 2024-2025, ce qui représente une augmentation de 4,7 %.
  • L’évolution de la situation globale de l’effectif scolaire cache des mouvements très différents selon l’ordre d’enseignement.
    • Préscolaire : Après une dizaine d’années de croissance, l’effectif à l’éducation préscolaire diminuera à compter de 2020-2021, reprendra une croissance de 2024-2025 à 2027-2028, suivie d’une baisse ininterrompue à partir de 2028-2029. À son minimum en 2034-2035, selon les paramètres actuels du modèle de prévisions, il comptera quelque 3 300 élèves de moins qu’en 2019-2020 (baisse de 3,6 %), pour un effectif projeté de 89 990. Les effets du déploiement de la maternelle 4 ans universelle ne sont pas anticipés dans cet exercice de prévisions.
    • Primaire : Conséquemment à la baisse à l’éducation préscolaire, l’effectif du primaire cessera de s’accroître à compter de 2021-2022. À son minimum, en 2026-2027, il comptera quelque 9 900 élèves de moins qu’en 2019-2020. Six ans plus tard (2032-2033), ce nombre remonterait à presque 4 700 élèves de plus au primaire qu’en 2019-2020. Encore une fois, si la tendance des naissances change (puisque les enfants de 6e année en 2034-2035 ne sont pas encore nés), ces prévisions seront modifiées.
    • Secondaire : Entraîné par la croissance au primaire des dernières années, l’effectif du secondaire a amorcé depuis 2016-2017 une longue période de croissance. Une augmentation d’environ 54 600 élèves est prévue d’ici 2025-2026 (hausse de 16,5 %). Sept ans plus tard (2032-2033), ce nombre se situerait à 44 300 élèves de plus au secondaire qu’en 2019-2020. À noter que les élèves qui entreront au secondaire (12 ans et 13 ans en cours d’année) en 2034-2035 naîtront en 2021-2022.
  • L’augmentation de la natalité observée au Québec entre 2002 et 2012 explique essentiellement les diverses tendances prévues pour chacun des trois ordres d’enseignement. Cependant, depuis 2015, le nombre de naissances semble en voie de diminuer quelque peu. À court terme, cette tendance aura des effets sur l’effectif scolaire, ce qui justifie la révision annuelle des prévisions.
  • Les prévisions de l’effectif PPS sont donc mises à jour chaque année. Elles sont produites sur le principe « si la tendance se maintient », c’est-à-dire que l’on projette dans l’avenir les tendances observées lors des dernières années.
  • L’analyse des tendances concerne essentiellement les deux éléments suivants :
    • les entrées en maternelle 5 ans qui sont déterminées par le nombre d’enfants âgés de 4 ans l’année précédente;
    • les taux de passage qui sont déterminés par la proportion d’élèves, par rapport à 100 élèves du degré n en l’année t, qui passeront au niveau n+1 en l’année t+1; les taux de passage tiennent compte des phénomènes suivants : flux migratoire intra-régionaux, interrégionaux, interprovinciaux ou internationaux, l’échange avec le secteur privé, le redoublement scolaire, l’abandon scolaire, les départs vers la formation professionnelle, la formation générale des adultes ou la formation à temps partiel, la mortalité, etc.

Écart observé

  • Pour l’ensemble des 72 commissions scolaires du Québec, l’écart était de 0,35 % entre la prévision faite en février 2019 de l’effectif attendu en septembre 2019 et celui qui a été réellement observé.
  • Globalement, les prévisions sont relativement précises, mais elles varient de plus en plus à mesure qu’on analyse leurs constituantes : l’ordre d’enseignement, la langue d’enseignement, les commissions scolaires prises individuellement, etc.

Formulaire d'appréciation

Formulaire d'appréciation
Comment avez-vous trouvé ce contenu?
Avez-vous rencontré un problème au cours de votre navigation? Faites-nous part de vos observations et aidez-nous à améliorer notre site. Évitez d’entrer des renseignements personnels dans ce champ.