Prévisions de l'effectif scolaire à l’éducation préscolaire, à l’enseignement primaire et secondaire, par commission scolaire et pour l’ensemble du Québec

Définition des prévisions

Les prévisions de l’effectif scolaire à l’éducation préscolaire et à l’enseignement primaire et secondaire portent sur les jeunes inscrits en formation générale, à temps plein, dans le réseau public. Elles excluent donc les élèves à temps partiel, ceux de la formation professionnelle, ceux du secteur des adultes ainsi que ceux qui fréquentent le réseau privé ou les écoles gouvernementales.

Il s’agit des prévisions de l’effectif calculé au 30 septembre. Les tableaux présentent généralement des résultats pour cinq années d’observation et quinze années de prévision. Les prévisions sont accompagnées des indicateurs statistiques ayant servi à les établir. De plus, un graphique illustre l’évolution passée et future de l’effectif scolaire.

Attention : Ces prévisions ne tiennent pas compte d’une augmentation du nombre de classes de maternelle 4 ans en lien avec le projet de loi no 5. Ce sont des statistiques officielles qui s’appuient sur les données observées au 30 septembre 2018. Des ajustements seront apportés lorsque seront publiées les prochaines prévisions de clientèle.

Données

Prévision de l'effectif scolaire de l'ensemble du Québec, réseau public, au secteur des jeunes, en formation générale à temps plein, toutes langues d'enseignement

Préscolaire
  Effectif Croissance prévue par rapport à 2018-2019 (Nombre) Croissance prévue par rapport à 2018-2019 (Pourcent (%))
Observations 2018-2019 92 061 - -
Prévisions 2019-2020 92 740 679 0,7 %
Prévisions 2020-2021 91 991 -70 -0,1 %
Prévisions 2023-2024 87 808 -4 253 -4,6 %
Prévisions 2026-2027 93 874 1 813 2,0 %
Prévisions 2028-2029 93 486 1 425 1,5 %
Prévisions 2033-2034 89 457 -2 604 -2,8 %
Primaire
  Effectif Croissance prévue par rapport à 2018-2019 (Nombre) Croissance prévue par rapport à 2018-2019 (Pourcent (%))
Observations 2018-2019 515 106 - -
Prévisions 2019-2020 520 907 5 801 1,1 %
Prévisions 2020-2021 523 070 7 964 1,5 %
Prévisions 2023-2024 519 898 4 792 0,9 %
Prévisions 2026-2027 512 542 -2 564 -0,5 %
Prévisions 2028-2029 516 489 1 383 0,3 %
Prévisions 2033-2034 524 770 9 664 1,9 %
Secondaire
  Effectif Croissance prévue par rapport à 2018-2019 (Nombre) Croissance prévue par rapport à 2018-2019 (Pourcent (%))
Observations 2018-2019 319 908 - -
Prévisions 2019-2020 330 861 10 953 3.4 %
Prévisions 2020-2021 344 162 24 254 7,6 %
Prévisions 2023-2024 378 171 58 223 18,2 %
Prévisions 2026-2027 383 659 63 751 19,9 %
Prévisions 2028-2029 383 196 63 288 19,8 %
Prévisions 2033-2034 376 609 56 701 17,7 %
Ensemble
  Effectif Croissance prévue par rapport à 2018-2019 (Nombre) Croissance prévue par rapport à 2018-2019 (Pourcent (%))
Observations 2018-2019 927 075 - -
Prévisions 2019-2020 944 508 17 433 1,9 %
Prévisions 2020-2021 959 223 32 148 3,5 %
Prévisions 2023-2024 985 837 58 762 6,3 %
Prévisions 2026-2027 990 075 63 000 6,8 %
Prévisions 2028-2029 993 171 66 096 7,1 %
Prévisions 2033-2034 990 836 63 761 6,9 %

Source : MEES, TSE, DGSEG, DIS, Prévisions de l’effectif scolaire au PPS – Édition 2019

À noter que les prévisions à long terme, c’est-à-dire au-delà de 5 ans, sont spéculatives. Elles illustrent la perpétuation des tendances observées au cours des dernières années. À ce titre, les prévisions au préscolaire et au primaire au-delà de cinq ans sont davantage spéculatives, puisque les enfants qui, par exemple, fréquenteront le préscolaire 5 ans en 2030 ne sont pas encore nés; le calcul s’appuie donc sur la tendance démographique associée au taux de natalité. Au secondaire, la prévision est plus stable puisque les enfants nés en 2018-2019 arriveront normalement au secondaire en 2031-2032, les prévisions s’appuient donc sur des naissances réelles.

Écart entre la prévision faite en février 2018 de l’effectif attendu en septembre 2018 et l’effectif été réellement observé
  Taux d’écart (%)
Préscolaire 0,35 %
Primaire 0,10 %
Secondaire 0,05 %
Ensemble 0,00 %

Source : MEES, TSE, DGSEG, DIS, Prévisions de l’effectif scolaire au PPS – Édition 2019

Déclinaison des prévisions de l’effectif scolaire à l’éducation préscolaire, à l’enseignement primaire et secondaire1 :

  • Ensemble du Québec
  • Statut linguistique
  • Région administrative (commissions scolaires francophones seulement)
  • Commission scolaire
  • Ordre d’enseignement
  • Niveau scolaire

Commentaires

Croissance prévue

  • L’effectif prévu dans le réseau des commissions scolaires sera en croissance au cours des prochaines années. Il passera de 927 075 élèves en 2018-2019 à 985 837 en 2023-2024, ce qui représente une augmentation de 6,3 %.
  • L’évolution de la situation globale de l’effectif scolaire cache des mouvements très différents selon l’ordre d’enseignement.
    • Préscolaire : Après une dizaine d’années de croissance, l’effectif à l’éducation préscolaire diminuera à compter de 2020-2021. À son minimum, en 2023-2024, il comptera quelque 4 000 élèves de moins qu’en 2018-2019 (baisse de 4,6 %). Toutefois, si la tendance se maintient, en 2026-2027, une nouvelle hausse, à 93 874 s’annonce. Par la suite, une nouvelle baisse est envisageable, selon les paramètres actuels du modèle de prévisions, pour un effectif projeté de 89 457 en 2033-2034. Les effets de programmes (par exemple, l’ajout de classes de maternelle 4 ans) ne sont pas anticipés dans cet exercice de prévisions.
    • Primaire : Conséquemment à la baisse à l’éducation préscolaire, l’effectif du primaire cessera de s’accroître à compter de 2021-2022. Malgré ce revirement de tendance, il augmentera tout de même d’environ 5 000 élèves entre 2018-2019 et 2023-2024 (hausse de 0,9 %). En 2028-2029, cet écart diminue, puisque ce sont environ 1 500 élèves de plus qu’en 2018-2019 que le système scolaire accueillerait. Cinq ans plus tard (2033-2034), ce nombre remonterait à presque 10 000 élèves de plus au primaire qu’en 2018-2019. Encore une fois, si la tendance des naissances change (puisque les enfants de 6e année en 2033- 2034 ne sont pas encore nés), ces prévisions seront modifiées.
    • Secondaire : Entraîné par la croissance au primaire des dernières années, l’effectif du secondaire a amorcé il y a deux ans une longue période de croissance. Une augmentation d’environ 58 000 élèves est prévue d’ici 2023-2024 (hausse de 18,2 %). En 2028-2029, plus de 60 000 élèves supplémentaires fréquenteraient le niveau secondaire, alors que 5 ans plus tard, ce nombre descend de quelques milliers. À noter que les élèves qui entreront au secondaire (12 ans et 13 ans en cours d’année) en 2033-2034 naîtront en 2020-2021.
  • L’augmentation de la natalité observée au Québec entre 2003 et 2012 explique essentiellement les diverses tendances prévues pour chacun des trois ordres d’enseignement.
  • Les prévisions de l’effectif au préscolaire, au primaire et au secondaire (PPS) sont mises à jour chaque année. Les prévisions au PPS sont produites sur le principe « si la tendance se maintient », c’est-à-dire que l’on projette dans l’avenir les tendances observées lors des dernières années. L’analyse des tendances concerne essentiellement les deux éléments suivants: les entrées en maternelle 5 ans qui sont déterminées par le nombre d’enfants âgés de 4 ans l’année précédente. L’effectif qui passe, année après année, d’un niveau scolaire à l’autre. Les taux de passage sont déterminés par la proportion d’élèves du niveau n en l’année t qui passeront au niveau n+1 en l’année t+1. Les taux de passage tiennent compte des phénomènes suivants : 1 Données rendues disponibles, en même temps que l’indicateur. flux migratoire intra-régionaux, interrégionaux, interprovinciaux ou internationaux; l’échange avec le secteur privé; le redoublement scolaire; l’abandon scolaire; les départs vers la formation professionnelle, la formation générale des adultes ou la formation à temps partiel; la mortalité.

Écart observé

  • Pour l’ensemble des 72 commissions scolaires du Québec, l’écart était de 0,001 % entre la prévision faite en février 2018 de l’effectif attendu en septembre 2018 et celui qui a été réellement observé.
  • Globalement, les prévisions sont relativement précises, mais elles varient de plus en plus à mesure qu’on analyse leurs constituantes : l’ordre d’enseignement, la langue d’enseignement, les commissions scolaires prises individuellement, etc.

Effectifs et taux de croissance sur 4 ans, par commission scolaire et ordre d'enseignement

Les tableaux des documents suivants présentent par commission scolaire des données sur les effectifs en 2014, 2018 et 2022. Un taux de variation 2014-2018 est calculé pour ainsi couvrir toute la période des données d'observations que l'on retrouve dans les divers tableaux des prévisions de l'effectif scolaire. Calculé sur une période de temps équivalente, la variation 2018-2022 montre ce que l'avenir réserve probablement aux diverses commissions scolaires.

La première page des tableaux traite de l'ensemble des effectifs, tandis que les trois pages suivantes refont le même genre de calculs en fonction de l'ordre d'enseignement : préscolaire, primaire et secondaire.

À la fin du document, des cartes géographiques mettent en évidence la variation 2018-2022 pour chaque commission scolaire (sans distinction selon l'ordre d'enseignement).

1 Données rendues disponibles, en même temps que l’indicateur.

Appreciation Form

Appreciation Form
Comment avez-vous trouvé ce contenu?
Avez-vous rencontré un problème au cours de votre navigation? Faites-nous part de vos observations et aidez-nous à améliorer notre site. Évitez d’entrer des renseignements personnels dans ce champ.