Investissements dans les infrastructures scolaires

En vertu des règles budgétaires en vigueur et conformément au Plan québécois des infrastructures, le Ministère alloue au réseau scolaire des sommes notamment pour :

  • le maintien en bon état des bâtiments du réseau scolaire et la résorption du déficit de maintien;
  • l’ajout, le remplacement ou le réaménagement d’espaces d’enseignement.

Des investissements majeurs en éducation sont prévus dans le cadre du Plan québécois des infrastructures 2020-2030. En effet, près de 19,2 G$ seront injectés dans le réseau scolaire, soit 13,6 G$ pour le maintien de l’offre de service et 5,6 G$ pour la bonification de celle-ci.

Maintien des bâtiments et résorption du déficit de maintien

Cette aide financière permet d’effectuer les travaux qui visent à maintenir ou à rétablir l’état physique d’un actif dans le but :

  • d’assurer la santé et la sécurité des personnes;
  • de poursuivre son utilisation aux fins auxquelles il est destiné;
  • de réduire la probabilité de défaillance;
  • de contrer sa vétusté physique.

Ces travaux concernent, par exemple, la réfection de toitures, la mise aux normes de bâtiments, le remplacement de portes et de fenêtres, l’amélioration de systèmes de chauffage et la rénovation d’installations sanitaires.

Ajouts d'espace

Des sommes sont prévues pour des projets d’ajout d’espace. Ces investissements ciblés permettent de répondre à des besoins particuliers, comme la construction ou l’agrandissement d’écoles pour accueillir un nombre grandissant d’élèves ou l’ajout de gymnases pour des cours d’éducation physique.

L’accent sera mis sur la construction d’écoles de nouvelle génération, inspirantes et motivantes, autant pour les élèves qui les fréquentent que pour le personnel enseignant. C’est en accord avec cette vision que seront agrandies et construites les écoles de demain.

Pour l’année scolaire 2020-2021

Une aide financière totale de 2,1 G$ permettra notamment la réalisation de 102 projets de construction, d’agrandissement et de transformation d’écoles. Ces projets visent les établissements de formation générale et de formation professionnelle ainsi que les services régionaux de scolarisation offerts aux élèves handicapés ou en difficulté d’adaptation ou d’apprentissage.

Les montants incluent les sommes nécessaires à la mise en œuvre de solutions architecturales ou d’ingénierie permettant de soutenir la réussite éducative des élèves ainsi que le développement durable. Il pourra s’agir notamment de projets d’aménagement de lieux d’apprentissage ouverts et modulables dans le but de favoriser la créativité, la collaboration et l’interaction, de bâtiments favorisant l’apport de lumière, un ensoleillement naturel ou un environnement favorable sur le plan de la qualité de l’air intérieur, de l’utilisation de systèmes minimisant l’émission de gaz à effet de serre, etc.

Formulaire d'appréciation

Formulaire d'appréciation
Comment avez-vous trouvé ce contenu?
Avez-vous rencontré un problème au cours de votre navigation? Faites-nous part de vos observations et aidez-nous à améliorer notre site. Évitez d’entrer des renseignements personnels dans ce champ.