Gestion axée sur les résultats

Au Québec, la gestion axée sur les résultats en éducation se définit comme une approche de gestion qui s’appuie sur les attentes exprimées par les citoyennes et citoyens à l’égard d’une organisation, sur l’analyse du milieu dans lequel elle évolue et sur l’examen des ressources dont elle dispose (financières, humaines, matérielles, etc.). Cette étude du contexte de l’organisation permet de cerner les enjeux et de déterminer des orientations, des objectifs et des cibles. Résultat d’une constante et étroite collaboration entre le personnel scolaire, les parents, les élèves et la communauté, une telle approche est garante d’une compréhension commune des enjeux soulevés et de l’adhésion au choix d’objectifs et de solutions appropriées.

La gestion axée sur les résultats en éducation a été introduite en 2002. Des modifications ont été apportées en 2008 et plus récemment en 2016, par la sanction du projet de loi no 105. Ce projet de loi modifie notamment les processus et les outils soutenant le principe de gestion axée sur les résultats, impliquant le Ministère, les centres de services scolaires (CSS), les commissions scolaires anglophones et à statut particulier (CS) et les établissements d’enseignement, en vue de les alléger et de les rendre plus souples.

La gestion axée sur les résultats se réalise en trois étapes et s’incarne par la suite dans le plan d’engagement vers la réussite du CSS ou de la CS et le projet éducatif de chaque établissement d’enseignement.

Planification

L’étape de la planification permet d’orienter les réflexions sur le contexte de l’organisation pour donner l’occasion à tous les acteurs et partenaires de définir, de comprendre et de s’approprier les enjeux, les orientations, les objectifs et les cibles. La planification permet aux différents acteurs de s’engager dans une démarche d’amélioration continue s’appuyant sur les constats qui soutiendront les efforts fournis pour assurer la réussite éducative de tous les élèves.

Mise en œuvre

À cette étape, le CSS, la CS ou l’établissement d’enseignement doit choisir les moyens désignés comme étant déterminants dans l’atteinte des objectifs et des cibles établis. L’organisation peut s’appuyer sur la culture du milieu, sur les données issues de la pratique et de la recherche ainsi que sur les documents produits par le Ministère (politiques, stratégies, plans d’actions, etc.).

Simultanément, des outils de suivis devront aussi être développés et mis en place. Un tableau de bord permet par exemple aux gestionnaires de suivre l’évolution des résultats obtenus pour en évaluer les effets sur l’atteinte des objectifs et des cibles visés et, au besoin, d’ajuster les moyens.

Reddition de comptes

Annuellement, les CSS, les CS et les établissements d’enseignement doivent rendre des comptes à la population en présentant et en expliquant, dans un rapport annuel, les résultats obtenus. Cette reddition de comptes doit permettre aux membres du personnel, aux parents et aux citoyens de comprendre les résultats obtenus par l’organisation et de prendre connaissance des pistes envisagées pour améliorer ceux-ci.

 

Formulaire d'appréciation

Formulaire d'appréciation
Comment avez-vous trouvé ce contenu?
Avez-vous rencontré un problème au cours de votre navigation? Faites-nous part de vos observations et aidez-nous à améliorer notre site. Évitez d’entrer des renseignements personnels dans ce champ.