Intervenir

Vous faites partie de la solution

Vous devez intervenir lorsque vous êtes témoin d’un acte de violence ou d’intimidation.

  • Mesurez les risques physiques que court la victime et tentez de mettre fin à l’incident. (Allez chercher de l’aide si vous le jugez nécessaire.)
  • Indiquez clairement et fermement que ce genre de comportement est inacceptable. Rappelez aux jeunes la position de l’école sur la question, les règles de conduite et les mesures de sécurité en vigueur à l’école ainsi que les règles de la société en général. Assurez-vous que les témoins, le cas échéant, vous entendent également. Rappelez aussi quels sont les comportements acceptables ou ce qu’on attend des élèves et des jeunes.
  • Signalez l’incident à l’autorité concernée et faites un compte rendu.
  • Référez-vous au protocole d’intervention établi dans votre école et agissez comme adulte témoin dans le respect de vos fonctions et de vos responsabilités.
  • Selon les besoins établis, dirigez les élèves concernés vers le psychologue ou le psychoéducateur de l’école ou encore vers le travailleur social du centre de santé et de services sociaux (CSSS).
  • Offrez votre soutien à la victime. (Faites très attention de ne pas la rendre plus vulnérable encore, de lui parler comme si elle était sans défense.)
  • Ne tenez JAMAIS pour acquis qu’il s’agit d’un acte isolé.
  • Respectez les règles de confidentialité.
  • Si vous sentez que la sécurité de la victime ou que votre propre sécurité est sérieusement compromise, n’hésitez pas à communiquer avec le service de police.

Vous devez aussi faire de la prévention et réduire le risque que se produisent des situations de violence ou d’intimidation.

  • Assurez-vous de bien repérer les élèves qui risquent d’être les victimes ou les auteurs d’actes de violence ou d’intimidation.
  • Soyez à l’écoute des victimes et des témoins qui se confient à vous. Prenez-les au sérieux.
  • Soyez à l’écoute des jeunes qui ont de la difficulté à satisfaire leurs besoins sans recourir à la violence (ex. : besoin de reconnaissance, estime de soi, affirmation de soi, etc.).
  • Soyez à l’écoute des parents qui communiquent avec vous et travaillez avec eux pour trouver des solutions.
  • N’attendez pas que les parents vous appellent si vous savez qu’un jeune est impliqué dans une situation de violence ou d’intimidation. Prenez les devants : les parents vont en seront reconnaissants.
  • Organisez des activités de sensibilisation et de prévention concernant la violence et l’intimidation en classe, en collaboration avec le personnel professionnel spécialisé dans ce domaine, et invitez les parents et les membres de la communauté à y participer.
  • Encouragez les élèves à signaler les scènes de violence ou d’intimidation lorsqu’ils en sont témoins et à agir en citoyens responsables.
  • Donnez l’exemple dans vos contacts personnels avec les élèves et vos collègues.

Formulaire d'appréciation

Formulaire d'appréciation
Comment avez-vous trouvé ce contenu?
Avez-vous rencontré un problème au cours de votre navigation? Faites-nous part de vos observations et aidez-nous à améliorer notre site. Évitez d’entrer des renseignements personnels dans ce champ.