Bilan et évaluation

Bilan de la mise en œuvre

Pour tracer un bilan complet de la mise en œuvre de la Politique-cadre, le Ministère a effectué, entre mai et octobre 2009, une collecte de données en ligne auprès de 1 300 établissements d’enseignement.

Les résultats de ce bilan montrent que :

  • L’offre alimentaire est généralement variée et possède une bonne valeur nutritive.
  • Les boissons gazeuses ont été majoritairement retirées de l’offre.
  • Les aliments dont le premier ingrédient est le sucre ont été éliminés.
  • La friture ne fait plus partie de l’offre alimentaire, à quelques exceptions près.
  • Une majorité d’établissements primaires et secondaires mettent en œuvre des actions pour chacune des orientations du volet Mode de vie physiquement actif de la Politique-cadre.

Les efforts doivent se poursuivre :

  • Les boissons qui contiennent du sucre ou un substitut de sucre sont encore présentes dans certains milieux.
  • Les produits céréaliers à grains entiers sont offerts dans une faible proportion.
  • Certains aliments vendus dans les campagnes de financement ne respectent pas les composantes de la Politique-cadre.
  • L’offre et la variété d’activités physiques et sportives sont plus faibles après l’école (activités parascolaires).

Évaluation de la Politique-cadre

En 2011-2012, le Ministère a procédé à l'évaluation de la Politique-cadre Pour un virage santé à l'école auprès des commissions scolaires et d'un échantillon d'établissements scolaires, de même qu'auprès d'élèves et de professionnels du réseau de la santé et des services sociaux. Cette évaluation portait sur :

  • la pertinence de ses orientations;
  • l'atteinte de ses objectifs;
  • ses effets sur les habitudes des élèves en matière d'alimentation et d'activité physique.

L'évaluation de 2011-2012 vient compléter le bilan de mise en œuvre effectué en 2009.

Les résultats de cette évaluation indiquent que :

  • les orientations de la Politique-cadre sont toujours pertinentes;
  • les outils proposés par le Ministère ont soutenu les milieux scolaires;
  • des partenariats se sont tissés entre les milieux scolaires et divers organismes;
  • l’offre alimentaire a été améliorée : on trouve davantage d’aliments de bonne valeur nutritive;
  • les élèves possèdent une meilleure connaissance de la valeur alimentaire des aliments et de leurs effets sur la santé;
  • les établissements d’enseignement ont connu une augmentation de l’achalandage des installations sportives.

Les résultats démontrent aussi l’importance :

  • d’un leadership local fort;
  • des efforts à poursuivre pour assurer davantage l’engagement des acteurs de la communauté et des familles afin de favoriser la continuité des actions entreprises par les milieux scolaires.