Pourquoi une bibliothèque scolaire?

Dans cette section est soulevé l'apport indispensable des ressources de la bibliothèque à l'intérieur du Programme de formation de l'école québécoises.

Peu importe le nom qu'on lui donne : centre de ressources, centre de documentation ou bibliothèque, il s'agit d'un lieu qui réunit une multitude de ressources sous différentes formes. Lorsqu'elles sont organisées et structurées, ces ressources constituent des occasions privilégiées de favoriser le développement des connaissances et des compétences de l'élève. C'est ce que proposent les titres suivants :

Pour que l'élève y découvre...

Comme adultes, nous permettons à l'élève de découvrir, au sein de la bibliothèque scolaire :

  • un lieu de recherche qui lui offre une diversité de ressources documentaires et littéraires lui permettant de développer des habiletés de traitement de l'information et d'acquérir des outils qu'il pourra continuer à perfectionner et à utiliser jusqu'à la fin de son parcours scolaire et, par la suite, dans sa vie professionnelle et personnelle;
  • un lieu de développement de son sens critique, grâce à la multiplicité des supports et des sujets lui permettant de comparer, d'apprécier et de sélectionner les ressources les plus adéquates, celles qui conviennent le mieux à ses intentions et à son style d'apprentissage;
  • un lieu de connaissance du monde, de connaissance de soi, d'enrichissement et de culture qui, grâce à la multiplicité des ressources, à la variété des sujets et des supports et à l'animation qui fait vivre ces ressources, lui donne :
    • une connaissance du monde sur les plans géographique, historique, politique, économique et culturel,
    • une connaissance de soi qui lui permet de peaufiner sa pensée, d'élargir sa vision du monde et de mieux se connaître,
    • la possibilité de fréquenter un centre de culture générale qui constitue à la fois un déclencheur pouvant développer sa curiosité et ses dispositions culturelles, ainsi qu'une vitrine diversifiée de la culture dans ses nombreuses manifestations,
    • l'accès à une littérature nationale et internationale;
  • un lieu d'apprentissage de son autonomie, lui permettant de développer le réflexe et de trouver les outils nécessaires pour aller, de façon autonome et proactive, vers les ressources que lui offre la société : bibliothèques publiques, librairies, musées, ressources d'information et culturelles de divers ministères ou organismes, etc.;
  • un lieu de différenciation qui lui permet de développer son pouvoir personnel vis-à-vis de la connaissance, pouvoir qu'il pourra par la suite mettre au service de sa société;
  • un lieu de détente et d'émerveillement qui stimule la curiosité et le plaisir d'apprendre sur soi, sur les autres et sur le monde;
  • un lieu d'intimité et de liberté qui lui permet de trouver des réponses personnelles à ses propres questionnements et de consulter de la documentation en toute liberté, sans jamais ressentir l'impression d'être jugé, ce territoire étant neutre et démocratique;
  • un lieu de connaissance du monde et de soi :
    • sur le plan spirituel,
    • sur le plan du développement physique,
    • sur le plan de ses perspectives professionnelles dans un contexte d'école orientante,
    • sur le plan du développement de son rôle de citoyen responsable, conscient de ses droits, mais aussi de ses responsabilités;
  • un lieu qui reflète le projet éducatif de l'école et qui lui permet d'atteindre les objectifs de son plan de réussite : dans une école à vocation musicale, par exemple, la bibliothèque devrait présenter des traces importantes de cette orientation, autant en ce qui concerne les ressources disponibles que dans les activités d'animation qui y sont menées;
  • un lieu complémentaire aux ressources culturelles de la communauté locale, autant dans le choix des ressources que dans l'animation proposée.