Press Releases

Le gouvernement du Québec accorde 4 M$ pour soutenir l’accompagnement des jeunes handicapés dans les camps de jour

Québec, le 23 juin 2020. –  Pour permettre à un maximum de jeunes qui vivent avec un handicap de participer à un camp de jour cet été, le gouvernement du Québec accorde une aide financière supplémentaire de 4 millions de dollars aux Instances régionales de loisirs pour handicapés (IRLPH). La ministre déléguée à l’Éducation et ministre responsable de la Condition féminine, Mme Isabelle Charest, et le ministre délégué à la Santé et aux Services sociaux, M. Lionel Carmant, en ont fait l’annonce aujourd’hui.

Au Québec, plus de 10 % de la population vit avec une incapacité modérée ou grave, ce qui constitue trop souvent une entrave à la pratique d’activités de loisir et de sport. Une personne sur trois présentant une incapacité physique ou intellectuelle a besoin d’aide pour participer à de telles activités.

Par le biais du Programme d’assistance financière au loisir des personnes handicapées (PAFLPH), géré par les instances régionales responsables du loisir des personnes handicapées de chacune des régions du Québec, le ministère de l’Éducation et de l’Enseignement supérieur offre un soutien à l’accompagnement en loisir des personnes handicapées. Grâce à cette aide financière, les besoins de ces personnes seront encore mieux comblés.

Citations :

« Pour les jeunes, la participation à un camp de jour est bien souvent une expérience enrichissante et amusante. Tous les jeunes, qu’ils présentent des incapacités ou non, devraient être en mesure de participer aux activités des camps de jour. L’accessibilité aux loisirs devrait aller de soi pour tous les citoyens du Québec, mais ce n’est malheureusement pas toujours le cas. C’est pourquoi je suis fière d’annoncer cette aide financière supplémentaire pour soutenir l’accompagnement dans les camps de jour. Je suis convaincue qu’elle permettra à plusieurs jeunes de vivre un été mémorable. »

Isabelle Charest, ministre déléguée à l’Éducation et ministre responsable de la Condition féminine

« L’inclusion des personnes handicapées est au centre de mes priorités. Je suis donc très heureux que nos enfants vivant avec un handicap puissent avoir accès à un camp de jour cet été. Les camps sont des endroits propices au développement de leur potentiel. Le contexte de pandémie a été éprouvant pour eux et leurs familles. En plus d’offrir un éventail d’activités aux enfants handicapés et de contribuer à leur épanouissement, les camps de jour permettent d’accorder du répit aux familles. »

Lionel Carmant, ministre délégué à la Santé et aux Services sociaux