Press Releases

COVID-19 - 2,5 millions de dollars supplémentaires pour soutenir les victimes de violence

Québec, le 27 mars 2020. – La ministre déléguée à l’Éducation et ministre responsable de la Condition féminine, Mme Isabelle Charest, et la ministre de la Santé et des Services sociaux, Mme Danielle McCann, annoncent qu’une somme de 2,5 millions de dollars est accordée dans le but de combler les besoins accrus des organismes d’aide et d’hébergement pour femmes victimes de violence conjugale et femmes violentées vivant de multiples problématiques sociales. Cette aide d’urgence, qui s’ajoute aux 181 millions de dollars sur cinq ans annoncés lors du dernier budget, est octroyée dans la foulée des mesures adoptées par le gouvernement du Québec pour protéger la santé de la population dans le contexte de la pandémie causée par la COVID-19.

Ce financement ponctuel aux organismes transitera par les centres intégrés de santé et de services sociaux (CISSS) et les centres intégrés universitaires de santé et de services sociaux (CIUSSS). Il servira notamment à couvrir des frais d’hébergement et de transport ou encore des heures supplémentaires réalisées. Le Secrétariat à la condition féminine et le ministère de la Santé et des Services sociaux continueront d’assurer une veille de l’évolution de la situation pour que les femmes victimes de violence aient accès au soutien adéquat durant cette période difficile.

Citations :

« Depuis plusieurs mois déjà, la lutte contre la violence conjugale est une de nos priorités. Déjà, au budget, notre gouvernement avait posé un geste majeur en débloquant 181 millions de dollars pour les cinq prochaines années. Mais la crise sanitaire actuelle et les mesures d’isolement imposées par le gouvernement exposent plus que jamais certaines femmes à des situations de violence. Cette aide d’urgence était donc nécessaire. J’aimerais lancer un message important à toutes les femmes du Québec : l’isolement n’interdit pas de fuir. N’hésitez pas à recourir aux services spécialisés des organismes et des maisons d’hébergement. Votre santé et votre sécurité sont plus importantes que tout! »

Isabelle Charest, ministre déléguée à l’Éducation et ministre responsable de la Condition féminine

« La violence sous toutes ses formes est intolérable. En vue de répondre aux besoins des femmes victimes de violence et de soutenir les organismes et les maisons d’hébergement qui leur viennent en aide, une aide d’urgence a donc été débloquée. Notre objectif premier est de protéger les femmes et de s’assurer que les victimes de violence peuvent être soutenues. Nous avons aussi à cœur la protection des intervenantes qui poursuivent une action essentielle, dans un contexte difficile. »

Danielle McCann, ministre de la Santé et des Services sociaux

Faits saillants :

Rappelons que des investissements supplémentaires de 181 millions de dollars sur cinq ans pour contrer la violence conjugale ont été annoncés lors du budget du 10 mars 2020. Ces ressources permettront de bonifier le Plan d’action gouvernemental en matière de violence conjugale 2018-2023. Ces sommes additionnelles permettront notamment de :

  • financer et adapter les services offerts par les maisons d’hébergement;
  • améliorer l’adaptation des services des organismes d’aide aux conjoints ayant des comportements violents;
  • améliorer et rénover les logements destinés aux victimes de violence conjugale;
  • désigner un répondant en matière de violence conjugale dans les établissements de santé et de services sociaux;
  • augmenter le financement du Secrétariat à la condition féminine pour la mise en place d’autres actions prioritaires en matière de violence conjugale.

Liens connexes :

En situation de crise ou d’urgence, appeler la police en composant le 911.

SOS violence conjugale
Sans frais : 1 800 363-9010
www.sosviolenceconjugale.ca Cet hyperlien s'ouvrira dans une nouvelle fenêtre.

Pour en savoir davantage sur la maladie à coronavirus, la population est invitée à consulter le site quebec.ca/coronavirus Cet hyperlien s'ouvrira dans une nouvelle fenêtre..