Voie 4 - Préparer l'entrée à l'école des enfants de milieux défavorisés ou en difficulté

Le niveau de développement d’un enfant à son entrée à l’école conditionne en bonne partie les premières étapes de sa scolarisation. Prévenir l’échec scolaire nécessite donc d’agir tôt, au cours de la petite enfance et dès l’entrée à l’école.

Identification précoce

Les commissions scolaires veilleront à établir des liens avec les services de garde afin de faciliter la transition des enfants vers l’école. Les enseignantes et enseignants seront ainsi en mesure d’agir le plus rapidement possible auprès de jeunes ayant des besoins particuliers. Incidemment, en milieu défavorisé, plusieurs enfants fréquentent la maternelle 4 ans à demi-temps et le service de garde de l’école le reste de la journée. Il est important qu’un lien étroit existe entre les éducatrices et les éducateurs de ces services et le personnel enseignant de l’école.

Soutien à la petite enfance

Dans le cadre du plan visant l’augmentation du nombre de places en services de garde (15 000 places d’ici 2013), la priorité sera notamment accordée aux projets en milieux défavorisés.

Les mesures favorisant la fréquentation des services de garde par les enfants de milieux défavorisés se poursuivront, soit :

  • l’accès gratuit à cinq demi-journées de garde par semaine pour les enfants dont les parents reçoivent l’aide de dernier recours;
  • le versement d’une allocation additionnelle aux services de garde qui reçoivent un nombre important d’enfants issus de milieux défavorisés.

Diffusion des meilleures pratiques

Un inventaire des meilleures expériences permettant de soutenir les apprentissages des jeunes enfants sera réalisé et diffusé dans les milieux de garde et dans le secteur de l’éducation préscolaire.

Cinq commissions scolaires de la région de Montréal se donnent les moyens d’agir tôt et en concertation, à partir de données probantes, afin de mieux soutenir la réussite des enfants les plus vulnérables. Leur précieuse collaboration avec la Direction de la santé publique, et particulièrement avec l’Agence de la santé et des services sociaux de Montréal, dans le cadre de leur enquête En route pour l’école, leur a permis de connaître le degré de préparation à l’école de plus de 10 000 enfants montréalais du préscolaire.

Appreciation Form

Appreciation Form
Comment avez-vous trouvé ce contenu?
Avez-vous rencontré un problème au cours de votre navigation? Faites-nous part de vos observations et aidez-nous à améliorer notre site. Évitez d’entrer des renseignements personnels dans ce champ.