Bilan de mise en œuvre 2008-2011

Le Ministère vise, par le Plan d’action pour prévenir et traiter la violence, à favoriser l’instauration d’un climat sain et sécuritaire pour tous les élèves et les acteurs du milieu scolaire. Rendu public en avril 2008, le plan comporte plusieurs mesures pour consolider et bonifier les actions du milieu scolaire dans ce domaine. Le tableau ci-dessous présente le bilan de mise en œuvre des principales mesures de ce plan.

Mesures Réalisations
Portrait de situation dans l’école Le Ministère a fourni aux écoles une grille pour les aider à dresser leur autoportrait de situation au regard des actions réalisées pour prévenir et traiter la violence.

L’élaboration de cet autoportrait s’inscrit dans la mise en place de la stratégie locale en prévention et traitement de la violence.
Agents de soutien régionaux Des agents de soutien (ASR) sont en poste dans toutes les régions pour accompagner les commissions scolaires dans leur développement d’expertise liée à l’implantation de la stratégie locale d’intervention visant à prévenir et à traiter l’intimidation et la violence dans les écoles.
Groupes-relais régionaux Des groupes-relais constitués de représentants du réseau scolaire et de partenaires concernés par la prévention de la violence sont en place dans les régions. Ils permettent entre autres aux membres d’enrichir leurs connaissances en matière de prévention et de traitement de la violence par le partage d’information, d’expertise et d’expérience, en vue d’outiller les milieux scolaires en fonction des besoins, de la diversité de la population scolaire et des spécificités de la région.

Les ASR coordonnent les rencontres des groupes-relais et les soutiennent dans l'élaboration de projets, selon les besoins et les caractéristiques de la région.
Sessions de formation et d’accompagnement Des sessions de formation ont été données dans chacune des régions en collaboration avec les ASR. Elles visaient à soutenir les commissions scolaires et les écoles dans la mise en place de leur stratégie locale d’intervention visant à prévenir et à traiter la violence et dans l’évaluation de l’effet des actions mises en place.
Ressources et documentation  
  • Des feuillets sur les diverses manifestations de la violence ont été produits (intimidation, homophobie, violence dans l’espace virtuel). D’autres sont à venir, notamment sur la discrimination, la violence chez les garçons et chez les filles, les gangs de rue et la violence dans les relations amoureuses.
  • Un relevé de littérature a été réalisé.
  • Un répertoire de ressources en prévention et traitement de la violence est également disponible.
  • Six bulletins d’information ont été réalisés en collaboration avec l’Observatoire canadien sur la prévention de la violence à l’école.
  • Du matériel (fiches de soutien, outils, guides) a été élaboré pour appuyer les agents de soutien régionaux et les commissions scolaires dans la mise en œuvre du Plan d'action pour prévenir et traiter la violence à l'école.
 
Mise en place d’interventions efficaces, en vue d’agir tôt Un atelier réflexif a été mis sur pied pour favoriser la mise en place d’interventions efficaces en vue d’agir tôt : prévenir, dépister et mieux intervenir dès les premières manifestations de difficultés ainsi qu'au moment de la transition du primaire vers le secondaire.

Cet atelier, qui s’inscrit dans la stratégie locale d’intervention en prévention et traitement de la violence, est offert aux commissions scolaires et aux partenaires.
Service d’accompagnement des élèves suspendus ou expulsés de l’école Un atelier réflexif sur les pratiques efficaces en matière de suspension scolaire au primaire et au secondaire est offert aux commissions scolaires et aux directions d’école par les ASR et les intervenants pivots.
Plan d’intervention en situation d’urgence dans la commission scolaire Les commissions scolaires mettent à jour leur plan sur les mesures d’urgence en collaboration avec le service de ‎police. Plusieurs considèrent maintenant diverses situations de catastrophe, et non seulement les situations de violence, dans leur plan d’intervention.

Une formation sur le Cadre de référence sur la présence policière dans les établissements d’enseignement et sur un modèle d’entente est offerte aux commissions scolaires et aux directions d’école en collaboration avec les services de police de la région.

Le Ministère et d’autres partenaires, par l’entremise de la Table provinciale de concertation sur la violence, les jeunes et le milieu scolaire, collaborent avec la Sûreté du Québec et les services de police municipaux, notamment pour la préparation des milieux à la menace d’un tireur actif.
Stratégie locale d’intervention dans l’école (plan de lutte contre l’intimidation et la violence) Les commissions scolaires et les écoles sont soutenues et accompagnées dans la mise en place ou la mise à jour de leur stratégie locale d’intervention sur la prévention et le traitement de l’intimidation et la violence. Cette stratégie doit prendre en considération, notamment, le portrait de situation, les services d’accompagnement aux élèves suspendus ou expulsés, les stratégies d’intervention efficaces en vue d’agir tôt, les modalités de déclaration et de consignation des événements à caractère violent et la mise à jour du plan d’intervention en situation d’urgence.

Une formation sur la mise en place de la stratégie est offerte par les ASR aux commissions scolaires.
Portrait de situation national et système de monitorage Des rapports de recherche sur la violence perçue et subie dans les écoles publiques primaires et secondaires québécoises ont été remis au ministre par le Groupe de recherche sur les environnements scolaires (GRES). Cette recherche a été réalisée à partir d’autoportraits que des écoles ont dressés sur leur environnement socio-éducatif entre 2001 et 2005.

Un projet de monitorage visant à documenter le phénomène de la violence dans les écoles québécoises a été élaboré.
Préparation de base du futur personnel scolaire Des rencontres ont été tenues avec les universités pour favoriser la prise en compte des questions comme la violence dans la formation initiale du personnel scolaire.

Appreciation Form

Appreciation Form