Tu intimides?

Il t’arrive d’agresser ou d’intimider?

La violence, sais-tu ce que c’est?

La violence est une manifestation intentionnelle de force, qui blesse une autre personne. La violence peut prendre plusieurs formes : verbale (insultes, cris), écrite (textos et autres messages), physique (coups, blessures), psychologique (menaces, dénigrement, rumeurs, exclusion), matérielle (vol ou bris d’objets) ou avoir une connotation sexuelle (propos ou comportements déplacés, gênants, humiliants, etc.).

La violence n’est pas un accident. Une personne peut en agresser une autre pour diverses raisons : faire rire ses amis, obtenir un statut social, faire peur, menacer, vouloir dominer l’autre.

Un acte de violence peut produire des effets traumatisants chez la victime, les témoins et leur entourage. Il peut être ressenti comme une agression, une menace, un geste de domination, d’oppression ou de destruction. La violence peut avoir des degrés divers et porter atteinte à l’individu sur les plans physique, social, matériel et psychologique ou le léser dans ses droits et libertés.

L’intimidation, sais-tu ce que c’est?

L'intimidation, c'est quand une personne ou un groupe de personnes insulte, humilie, exclut, frappe ou menace une autre personne, vole ou brise ce qui lui appartient. Cela peut se produire devant elle ou dans son dos, sur le Web, par texto ou par téléphone. Ce n’est pas un accident ni une taquinerie ou une blague, car ça ne fait pas rire. Ce n’est pas une simple chicane ou un conflit entre amis qui se termine ou qu’on oublie. C’est quelque chose qui se répète et qui continue dans le temps. Quand on est intimidé, on peut avoir peur et se sentir seul. Dans ces situations, on se sent impuissant, sans défense devant les personnes qui nous font du mal et on ne sait pas comment faire cesser ces situations qui nous rendent malheureux.

Les personnes qui intimident les autres le font parfois pour épater ou faire rire leurs amis, ou encore par jalousie ou pour se venger. Sais-tu qu’il est possible d’épater tes amis et d’exprimer tes frustrations sans nuire aux autres? Va voir un adulte spécialisé de ton école (ex. : psychologue, psychoéducateur, travailleur social, éducateur spécialisé). Il va te dire comment faire. Tu dois trouver d’autres façons d’agir, car tes gestes d’intimidation vont se retourner contre toi. Comme tout le monde, tu as la responsabilité :

  • de traiter les autres avec respect;
  • de reconnaître à chaque personne le droit d’être différent;
  • d’accepter les décisions des autres même si elles ne te conviennent pas;
  • d’accepter qu’on te dise « non » ou « arrête »;
  • de trouver des moyens de mieux gérer ta colère;
  • de le signaler dès que tu apprends que quelqu’un se fait malmener;
  • de demander de l’aide si quelque chose te semble inacceptable.

Si c'est difficile pour toi de supporter les frustrations et de contrôler ton agressivité envers les autres élèves ou les adultes, demande de l'aide (psychologue, psychoéducateur, éducateur spécialisé, travailleur social, membre de la direction de l’école). 

N’oublie pas que la Loi sur l’instruction publique contient maintenant des dispositions pour prévenir et combattre l’intimidation et la violence à l’école, et que tu t’exposes à une série de conséquences si tu continues d’agresser ou d’intimider les autres.

Vers le haut

À quoi s’exposent les auteurs d’actes de violence ou d’intimidation?

Toute forme de violence ou d’intimidation est inacceptable. Des sanctions, établies selon la gravité du geste, sont généralement prévues dans les codes de conduite des établissements scolaires (ex. : geste de réparation, retrait de la classe, suspension à l’interne ou à l’externe, expulsion de l’école ou de la commission scolaire).

La violence, l’intimidation et la cyberagression peuvent aussi constituer une violation du Code criminel. User de violence ou proférer des menaces de violence avec l’intention de forcer une personne à faire ou à ne pas faire quelque chose est un acte criminel. Communiquer avec quelqu’un de façon répétée de manière à lui faire craindre pour sa sécurité est un acte criminel. Publier ou diffuser de la fausse information sur quelqu’un ou des renseignements qui peuvent nuire à sa réputation ou qui l’exposent à la haine, au mépris ou au ridicule peut parfois constituer un crime.

Vers le haut

Appreciation Form

Appreciation Form
Comment avez-vous trouvé ce contenu?
Avez-vous rencontré un problème au cours de votre navigation? Faites-nous part de vos observations et aidez-nous à améliorer notre site. Évitez d’entrer des renseignements personnels dans ce champ.