Ateliers culturels à l'école

Ce volet permet aux ressources culturelles (artistes, écrivains et représentants d'organismes culturels) de se rendre dans les classes et de présenter aux élèves leur démarche créatrice dans le cadre d’un atelier.

Rôle des partenaires

Le programme encourage la diversification des projets culturels offerts aux élèves tout au long de leur formation. Les artistes, les écrivains et les organismes culturels professionnels sont invités à faire connaître aux jeunes l’univers de la création en les mettant en présence d’œuvres variées et en leur faisant découvrir des professions liées aux arts et à la culture, et ce, de façon active et participative.

Une préparation adéquate doit être faite avec les élèves selon les caractéristiques de l’atelier proposé dans le Répertoire de ressources culture-éducation Cet hyperlien s'ouvrira dans une nouvelle fenêtre.. Il est donc conseillé que l’artiste, l’écrivain ou l’organisme culturel s’entende au préalable avec l’enseignante ou l'enseignant sur les modalités de préparation de l’atelier.

Les artistes travaillent dans un champ d’activité lié à l’une des cinq disciplines suivantes : arts de la scène, arts visuels, cinéma et vidéo, médias et multimédias; et métiers d’art.

Les écrivains et écrivaines se distinguent selon des genres littéraires variés : bande dessinée, conte, littérature jeunesse, nouvelle, poésie, théâtre, récit, essai et roman.

Les organismes culturels sont essentiellement issus des secteurs suivants : arts de la scène, arts visuels, associations culturelles, cinéma, médias et nouvelles technologies, diffuseurs culturels municipaux, littérature et bibliothèques; et patrimoine, histoire et muséologie.

Ainsi, les élèves participent à des ateliers de création qui les mettent en contact avec la pensée créatrice des artistes invités, leur moyen d’expression, leur langage et différents aspects du métier. Il importe toutefois de préciser que ce sont des ateliers pratiques. En ce sens, il ne peut s’agir de spectacles, de spectacles-ateliers, de conférences, de cours ou de démonstrations.

Lors d’ateliers avec des écrivains, les élèves peuvent échanger des points de vue sur l’univers de la création ou de la recherche, sur la langue et la littérature ou sur divers aspects du métier. Ils peuvent aussi participer à des ateliers d’écriture.

Les artistes, les écrivains et les organismes culturels peuvent amener les jeunes à réfléchir et à échanger sur les processus de production, de diffusion, de développement et d’innovation. Ces ressources peuvent ainsi contribuer au développement de l’esprit critique et du sens esthétique des jeunes, à l’acquisition d’une meilleure connaissance de soi, des autres et du monde ainsi qu’au renforcement de l’estime de soi et du sentiment de compétence.

Voilà autant d’aspects sur lesquels insiste le Programme de formation de l’école québécoise, qui repose en effet sur une participation active de la part de l’élève et qui favorise l’intégration de la dimension culturelle. Il revient aux enseignantes et aux enseignants d’établir les liens pertinents entre le Programme de formation et les ateliers culturels soutenus par le programme La culture à l’école, particulièrement à l’occasion des phases de préparation et de réinvestissement.