Rôles et responsabilités

Au moment où survient une commotion cérébrale, chaque intervenant joue un rôle stratégique en matière de concertation et de transmission de l’information.

Participant (élève, étudiant, athlète, joueur, personne qui pratique une activité récréative ou sportive, etc.)

Déclarez tout symptôme pouvant être lié à une commotion cérébrale, signalez un incident dont vous êtes témoin et, le cas échéant, respectez les avis médicaux ainsi que la procédure de reprise graduelle des activités présentée dans le Protocole de gestion des commotions cérébrales. Par ailleurs, n’oubliez pas d’informer les différents milieux de votre état de santé et des restrictions qui s’y rattachent.

La crainte d’être jugé par votre entourage ou l’envie de poursuivre une activité physique ne sont pas des raisons valables pour cacher des symptômes associés à une commotion cérébrale. Prenez soin de votre tête et demeurez performant, maintenant et pour longtemps!

Parents d’un mineur

Sachez reconnaître les signes et les symptômes associés à une commotion cérébrale, car ceux-ci peuvent se manifester plusieurs heures après un impact. Assurez-vous de faire les démarches nécessaires pour obtenir les soins appropriés et informez les différents milieux de l’état de santé de votre enfant.

Personnel encadrant une activité récréative ou sportive (professionnel de la santé, entraîneur, arbitre, officiel, enseignant, surveillant, accompagnateur, animateur, etc.)

Assurez une surveillance, signalez tout incident qui suggère la présence d’une commotion cérébrale et retirez immédiatement le participant de l’activité. De plus, respectez les avis médicaux et la procédure de reprise graduelle des activités présentée dans le Protocole de gestion des commotions cérébrales.

Personne responsable du bien-être, de la santé et de la sécurité des participants

Vérifiez la présence de signes ou de symptômes auprès du participant à la suite de son retrait en raison d’une commotion cérébrale potentielle. Également, informez le plus rapidement possible le parent d’un mineur de la situation et de la période de repos à observer. Assurez-vous que la reprise de l’activité se fait conformément aux avis médicaux et à la procédure de reprise graduelle des activités présentée dans le Protocole de gestion des commotions cérébrales.

Dans une situation où le protocole s’intègre aux pratiques d’une équipe soignante professionnelle (ex. : thérapeute du sport, physiothérapeute, kinésiologue) ayant une expertise en commotions cérébrales et étant sous supervision médicale, celui-ci peut s’appliquer avec une certaine souplesse, laissant place au jugement clinique du professionnel.

Personne responsable de l’application du protocole dans un établissement d'enseignement

Prévoyez des mécanismes pour gérer le retour en classe et la reprise graduelle des activités physiques et sportives, en fonction de l’état de santé de l’élève ou de l’étudiant et des restrictions qui s’y rattachent. Informez le personnel et coordonnez ses actions. Nous vous invitons à prendre connaissance de l’aide-mémoire lié à votre milieu d’enseignement.

Appreciation Form

Appreciation Form
Avez-vous rencontré un problème au cours de votre navigation? Faites-nous part de vos observations et aidez-nous à améliorer notre site. Évitez d’entrer des renseignements personnels dans ce champ.