Formation collégiale

Dans le système éducatif québécois, l’enseignement collégial se situe à la suite du secondaire. Il constitue le premier des ordres d’enseignement supérieur, précédant l’enseignement universitaire.

Seuls les collèges institués selon les dispositions de la Loi sur les collèges d’enseignement général et professionnel (cégeps), les collèges détenant un permis en vertu de la Loi sur l’enseignement privé ainsi que quelques établissements publics affiliés, relevant d’un autre ministère, sont autorisés à offrir de l’enseignement collégial.

Le réseau offre diverses possibilités de formation, à savoir :

  • les programmes conduisant au diplôme d’études collégiales (DEC);
  • les programmes conduisant à une attestation d’études collégiales (AEC);
  • les autres types de formations (activités de mise à niveau, accueil ou transition, préalables universitaires, formations sur mesure et services aux entreprises).

Programmes d’études conduisant au DEC

Le Ministère établit les programmes d’études conduisant au DEC, qui doivent comprendre :

  • une composante de formation spécifique;
  • trois composantes de formation générale :
    • une commune à tous les étudiants (16 2/3 unités), en langue d’enseignement et littérature, en philosophie ou humanities, en langue seconde et en éducation physique;
    • une propre à chaque programme d’études (6 unités), en langue d’enseignement et littérature, en philosophie ou humanities et en langue seconde;
    • une complémentaire (4 unités), constituée d’éléments de formation au choix de l’étudiant parmi les domaines suivants : sciences humaines, culture scientifique et technologique, langue moderne, langage mathématique et informatique, art et esthétique, problématiques contemporaines.

Une unité correspond à 45 heures d’activités d’apprentissage qui comprennent les cours théoriques, les travaux pratiques et le travail personnel.

Le Ministère établit les compétences à atteindre. Les collèges déterminent les cours qui en permettent l’atteinte et sont responsables de l’évaluation des apprentissages. La sanction des études est une responsabilité partagée entre le Ministère et les collèges; le DEC est un diplôme délivré par le Ministère.

Pour offrir un programme d’études conduisant au DEC, un établissement doit obtenir l’autorisation du ministre.

Programmes d’études préuniversitaires

Les programmes d’études préuniversitaires ont pour objet principal de préparer aux études universitaires. Leur composante de formation spécifique comprend entre 28 et 32 unités.

Programmes d’études techniques

Les programmes d’études techniques ont pour objet principal de préparer au marché du travail, bien qu’ils puissent permettre l’accès aux études universitaires. Leur composante de formation spécifique comprend entre 45 et 65 unités. Ces programmes comportent au moins un stage pratique en milieu de travail.

Par ailleurs, des établissements optent pour la formule d’alternance travail-études Cet hyperlien s'ouvrira dans une nouvelle fenêtre., qui prévoit la réalisation de plusieurs stages en complément à la formation.

Cheminement Tremplin DEC

Tous les établissements sont autorisés à offrir le cheminement Tremplin DEC, qui a pour but de donner à l’étudiant une formation lui permettant d’intégrer ou de compléter un programme d’études conduisant au DEC.

Programmes d’études conduisant à une AEC

Les programmes conduisant à une AEC sont des programmes d’études techniques d’établissement. Ce sont les collèges qui établissent les compétences à atteindre, qui déterminent les cours et qui sont responsables de l’évaluation des apprentissages et de la sanction des études; une AEC est un diplôme délivré par le collège.

Tout établissement autorisé à offrir un programme d’études conduisant au DEC peut offrir un programme d’études conduisant à une AEC; dans le cas contraire, l’établissement doit obtenir l’autorisation du ministre.

L’offre de ces programmes évoluant rapidement, l’information la plus à jour peut être consultée sur le site Web de chaque collège.

Autres formations offertes

Activités de mise à niveau

Les activités de mise à niveau s’adressent aux étudiants qui ne remplissent pas toutes les conditions d’admission au collégial. Elles sont déterminées par le Ministère.

Les établissements gèrent leur offre d’activités de mise à niveau. Lorsqu’un collège n’offre pas la formation requise, il dirige l’étudiant vers un autre établissement.

Préalables universitaires

Le cheminement Préalables universitaires s’adresse aux étudiants qui doivent compléter leur formation pour accéder à un programme d’études universitaires. Tous les établissements peuvent l’offrir.

Formations sur mesure et services aux entreprises

Les collèges peuvent également offrir d’autres types de formations, qui répondent à divers intérêts de la population ou à des besoins particuliers d’entreprises.

L’offre de ces formations peut être consultée sur le site Web de chaque collège.