Admissibilité

L’admissibilité des athlètes aux bourses est déterminée tous les mois. Celle des entraîneures et entraîneurs est déterminée selon leur statut en date du 1er juin et du 1er décembre.

Pour les entraîneurs, les bourses sont attribuées en deux versements. Avant le second versement, l’admissibilité des entraîneures et des entraîneurs est examinée. Si ceux-ci ne respectent plus les critères, le versement ne sera pas effectué, conformément à la lettre d’exigence qui accompagne l’annonce initiale de la bourse. Les sommes versées sont calculées au prorata du nombre de mois où l’entraîneure ou l’entraîneur est admissible au programme. Le montant maximal annuel que l’entraîneure ou l’entraîneur peut recevoir est de 20 000 $. Tel que l’indique la lettre d’exigence, si l’entraîneure ou l’entraîneur perd son statut, un remboursement de la somme excédentaire sera exigé. Il est de la responsabilité de l’entraîneure ou de l’entraîneur d’aviser la Direction du sport, du loisir et de l’activité physique (DSLAP) de tout changement à sa condition d’entraîneure ou d’entraîneur (déménagement hors Québec, perte du statut d’entraîneure ou d’entraîneur à temps plein...).

Pour les athlètes, le versement de la bourse se fait par tranches mensuelles de 500 $ aussi longtemps que l’athlète répond aux exigences du programme, pour un maximum de 6 000 $ par année. Advenant le cas où un athlète perd son statut, la somme excédentaire versée sera soustraite de sa bourse d’athlète retraité. Il est de la responsabilité des fédérations québécoises de régies sportives d’aviser la DSLAP des changements de statut de l’athlète.