Prévention

Campagne de sensibilisation

La phase 2 de la campagne, DÉCLARER, Tu t’cognes, t’en parles!, a été lancée en 2019. Cette campagne a été faite conjointement avec le ministère de la Santé et des Services sociaux. Elle visait à encourager les participants à prendre au sérieux ce type de blessure et à déclarer celle-ci lorsqu’ils en sont victimes.

La première phase, DÉTECTER, Faites-vous une tête, avait été lancée en 2018. Elle visait à informer les gens sur les signes et les symptômes d’une commotion cérébrale pour qu’ils soient en mesure de reconnaître celle-ci et d’en faire la gestion. Le matériel promotionnel des deux phases de la campagne est toujours disponible.

Approche préventive

Pour développer ou maintenir un environnement sain et sécuritaire, les organisations, le personnel encadrant l’activité et les participants doivent adopter une approche préventive. Pour ce faire, il est suggéré de suivre la démarche suivante :

Nature du risque

Identifiez la nature des risques se rapportant à l’activité :

  • chutes ou collisions avec des objets ou un coéquipier;
  • collisions avec un adversaire;
  • contacts physiques autorisés;
  • coups à la tête autorisés (ex. : certains sports de combat).

Analyse des risques

Effectuez une analyse des risques de commotion cérébrale liés à l’activité en fonction des quatre éléments suivants :

  • environnement physique (installations, terrain de jeu, équipements collectifs, etc.);
  • équipement personnel (normes en vigueur, équipements de protection, etc.);
  • encadrement (règles de jeu, sévérité des sanctions, consignes de sécurité, supervision, services de premiers secours, arbitrage, etc.);
  • comportements et attitudes des participants (conditions préalables à la pratique, respect des règles de jeu et des consignes de sécurité, respect des capacités des participants, esprit sportif, etc.).

Principes directeurs à considérer

Vérifiez si la situation est satisfaisante ou si elle nécessite l’ajout de mesures préventives pour réduire le nombre ou l’aggravation des commotions cérébrales. Les mesures préventives doivent :

  • être adaptées au contexte;
  • être concrètes et efficaces;
  • ne pas dénaturer l’activité ou le sport;
  • être rentables sur le plan sportif, social et économique.

Surveillance au moment de l’activité

La surveillance des participants est une responsabilité partagée par l’ensemble des acteurs impliqués. Retirez un participant – ou avisez les personnes en autorité de le faire – dans l’une des situations suivantes :

  • en présence de tout symptôme;
  • à la suite d’un impact à la tête ou au corps ou d’un mouvement brusque de la tête qui aurait pu causer une commotion cérébrale;
  • doute lié à l’information obtenue du participant;
  • antécédents de commotions cérébrales.

Vous trouverez toute l’information nécessaire dans le Protocole de gestion Cet hyperlien s'ouvrira dans une nouvelle fenêtre. des commotions cérébrales et dans la fiche de suivi.

Appreciation Form

Appreciation Form
Comment avez-vous trouvé ce contenu?
Avez-vous rencontré un problème au cours de votre navigation? Faites-nous part de vos observations et aidez-nous à améliorer notre site. Évitez d’entrer des renseignements personnels dans ce champ.