50e anniversaire du réseau collégial public

Cégeps : 50 ans d’évolution

L’année scolaire 2017-2018 marque le 50e anniversaire de la création du réseau collégial public. Les douze premiers cégeps ont vu le jour en août 1967. Les cégeps ont la particularité de faire cohabiter l’enseignement préuniversitaire, qui mène à l’université, et l’enseignement technique, qui prépare au marché du travail. Le réseau collégial public est aujourd’hui composé de 48 cégeps, implantés au cœur des grands centres et dans toutes les régions du Québec.

Depuis leur création, il y a 50 ans, les cégeps occupent une place privilégiée dans la province. Ils jouent un rôle de premier plan dans le développement économique, social et culturel de la société québécoise. Ils contribuent à la vitalité de leur milieu, tant dans les grands centres que dans les régions.

Parmi les douze établissements d’enseignement collégial qui célèbrent leur 50e anniversaire en 2017, on trouve le : 

  • Cégep de l’Abitibi-Témiscamingue
  • Collège Ahuntsic
  • Cégep de Chicoutimi
  • Cégep Édouard-Montpetit
  • Cégep de Jonquière
  • Cégep Limoilou
  • Collège Lionel-Groulx
  • Collège de Maisonneuve
  • Cégep de l’Outaouais
  • Cégep de Rimouski
  • Cégep de Sainte-Foy
  • Collège de Valleyfield

Quelques statistiques

Établissements

La formation collégiale publique compte 48 cégeps, dont 43 francophones et 5 anglophones.

Étudiants

Les établissements scolaires de l’époque, appelés à devenir des cégeps, comptaient environ 3 000 élèves avant 1966. Seulement cinq ans après la création des cégeps, le nombre total d’élèves inscrits atteint plus de 78 000. Aujourd’hui, c’est plus de 196 920.

Membres du personnel 

Chaque jour, plus de 26 000 enseignants et enseignantes, professionnels et professionnelles, et membres du personnel de soutien et de direction travaillent, à temps partiel ou à temps plein, dans l’un des 48 cégeps du Québec.

Programmes d’études

À l’époque, 75 programmes étaient offerts aux étudiants des cégeps. Aujourd’hui, on compte 121 programmes d’études conduisant au diplôme d’études collégiales. 

Études supérieures

Le Québec est la province canadienne ayant le taux le plus élevé d’obtention d’un diplôme postsecondaire chez les 18 à 24 ans, soit 47 %, comparativement à 28 % pour l’Ontario et à 31 % pour l’ensemble du Canada.

Grâce aux cégeps, l’accès aux études supérieures a augmenté de façon étonnante, passant de 16 % dans les années 1960 à 64 % en 2012.

Appreciation Form

Appreciation Form
Avez-vous rencontré un problème au cours de votre navigation? Faites-nous part de vos observations et aidez-nous à améliorer notre site. Évitez d’entrer des renseignements personnels dans ce champ.